Obrazy na stronie
PDF
ePub

EUVRES

DE LEIBNIZ

TOME II

Paris.

Typographic de Firinin Didot frères, fils et Ce, l'uc Jacob, 56.

DE

LEIBNIZ

PUBLIEES POUR LA PREMIÈRE FOIS

D'APRÈS LES MANUSCRITS.ORIGINAUX

AVEC

NOTES ET INTRODUCTIONS

PAR

A. FOUCHER DE CAREIL

TOME DEUXIÈME

LETTRES DE LEIBNIZ,

BOSSUET, A. ULRICH,
LA DUCHESSE SOPHIE, MADAME DE BRINON,

POUR LA RÉUNION

DES PROTESTANTS ET DES CATHOLIQUES

3
PARIS

LIBRAIRIE DE FIRMIN DIDOT FRÈRES, FILS ET GP

IMPRIMEURS DE L'INSTITUT, RUE JACOB, 56

Droit de traduction et de reproduction réservé.

[ocr errors][ocr errors][ocr errors]

INTRODUCTION

réunion

De toutes les méthodes proposées pour lever ce des méthodes grand schisme d'Occident qui dure encore, Leibniz, après les avoir toutes passées en revue dans un écrit spécial qui ouvre ce second et dernier volume de la correspondance avec Bossuet, trouve celle de M. lévêque de Tina la plus raisonnable, et la préfère à celle de M. de Meaux, connue sous le nom de Méthode d'exposition ou d'éclaircissement, qu'il n'écarte pas entièrement, mais qu'il déclare insuffisante. n a lui-même énuméré dans cet écrit les diverses méthodes d'union qui avaient été proposées, et il les a comparées les unes aux autres. Voici le résultat de ses analyses.

Les voies de dispute et de rigueur, qui ne valurent jamais rien, une fois écartées, et celle d'une tolérance mutuelle admise en principe, trois voies restaient, qui pouvaient conduire à une réunion paci

« PoprzedniaDalej »