Obrazy na stronie
PDF
ePub
[merged small][graphic][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][ocr errors][subsumed][ocr errors][subsumed][ocr errors][subsumed][ocr errors][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][ocr errors][subsumed][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors]

SUR

LES VITRAUX

DE LA CATHÉDRALE

DE STRASBOURG,
PAR M. L'ABBÉ V. GUERBER,

PROFESSEUR AU GRAND-SÉMINAIRE.

Avec quatre planches, dessinées par M. BAPTISTE PETIT-GIRARD,

lithochromiées par M. É. SIMON fils.

STRASBOURG,
CHEZ L. F. LE ROUX, IMPRIMEUR-ÉDITEUR,
RUE DES CHALLEBARDES, 39.

1848.

[graphic]
[ocr errors]
[merged small][merged small][merged small][ocr errors]

Votre Grandeur a daigné accepter la dédicace de mon travail sur la vitrerie de sa cathédrale. J'ai dû penser que le moment était venu d'initier le public aux beautés des verrières que possède notre vénérable basilique. Des travaux de restauration très-considérables s'y exécutent depuis quelques années; la vitrerie neuve aura son tour, et il est sérieusement question de reslituer aux baies spoliées l'ornement qui leur appartient et qui n'eût jamais dû leur être ravi. Ce travail, très-considérable sous le rapport matériel et mécanique, l'est bien plus encore sous celui du choix des sujets et du style dans lequel on devra les exécuter. Les artistes qui auront l'honneur d'attacher leur nom à une cuvre aussi importante et qui impose une si grande responsabilité, ont un double but à atteindre, celui de donner aux verrières neuves le type de l'époque de la construction des baies, et celui de rattacher entre elles, par un choix intelligent, les diverses séries des sujets qui existent.

J'ai cru, Monseigneur, que dans ces circonstances il serait utile de détailler les richesses de notre cathédrale, d'en faire le classement par ordre de siècle et de sujets, et d'essayer de saisir la pensée symbolique des anciens peintres verriers, qui n'ont ambitionné que la satisfaction toute intime de concourir à la splendeur de la maison de Dieu, sans léguer leur nom à la postérité. Le moment est venu · où le peuple chrétien doit de nouveau s'édifier par la contemplation des œuvres magnifiques dont nos ancêtres ont décoré les églises. La

OS

« PoprzedniaDalej »