Obrazy na stronie
PDF

ETUDES

DE

PHILOLOGIE COMPARÉE

SUR L'ARGOT

Paris. — Typographie de Firmin Didot frères, fils et Cie, rue Jacob, 50.

[blocks in formation]

DOCTEUR ÈS-LETTRES DE LA FACULTÉ DE PARIS ET DE L'UNIVERSITÉ DE MARBURG

CORRESPONDANT DE L'INSTITUT
DE L'ACADÉMIE IMPÉRIALE DE VIENNE ET DE L'ACADÉMIE ROYALE DES SCIENCES DE TURIN

DES SOCIÉTÉS DES ANTIQUAIRES DE LONDRES, D'ÉCOSSE, DE NORMANDIE, ETC.

DÉVELOPPEMENT D'UN MÉMOIRE

COURONNÉ PAR L'INSTITUT DE FRANCE

PARIS

LIBRAIRIE DE FIRMIN DIDOT FRERES, FILS ET C'E

IMPRIMEURS DE L'INSTITUT
RUE JACOB, No 56

1856

[merged small][ocr errors]
[merged small][ocr errors]

Malgré la certitude puisée au fond de notre conscience d'avoir traité sérieusement une æuvre sérieuse, nous croyons, en écrivant le titre de ce livre, avoir besoin de prémunir les autres contre une impression dont nous avions nous-même été frappé, de rassurer quelques lecteurs effrayés, et de mettre un travail de grammaire historique et philosophique à couvert sous le nom respecté d'un homme qui fait autorité en cette matière.

a Il n'y a personne, disait Nodier, qui ne sente qu'il y a cent fois plus d'esprit dans l'argot lui-même que dans l'algèbre... et que l'argot doit cet avantage à la propriété de figurer l'expression et d'imaginer le langage. Avec l'algèbre, on ne fera jamais que des calculs; avec l'argot , tout ignoble qu'il soit dans sa source, on referait un peuple et une société (1). » — « L'argot, dit-il ailleurs, est généralement composé avec esprit, parce qu'il a été composé pour une grande nécessité, par une classe d'hommes qui n'en manquent pas, » etc. (2), « L'argot de la populace, qui a été fait par des voleurs, étincelle d'imagination et d'esprit (3). »

-- « Ce serait faire beaucoup d'honneur à l'argot que de le ranger parmi les patois. L'argot est une langue factice, mobile, sans syntaxe propre, dont le seul objet est de déguiser, sous des métaphores de convention , les

idées qu'on ne veut communiquer qu'aux adeptes. Son vocabulaire doit I par conséquent changer toutes les fois qu'il est devenu familier au de

hors, et on trouve dans le Jargon de l'argot réformé des traces fort curieuses d'une révolution de cette espèce. Les hommes de tout pays qui parlent l'argot ou une langue analogue forment la classe la plus vile, la plus méprisable et la plus dangereuse de la société; mais l'étude de l'argot, considérée comme æuvre d'intelligence, a son côté important , et des

« PoprzedniaDalej »