Obrazy na stronie
PDF

REvUE DEs vENTEs.

LIvREs DE M. LEFÉVRE-DALLERANGE. - BiBLIOTHÈQUE DU MARÉCHAL sÉBAsTIANI. — CABINET DE M. vAN GoBBELscHRoY, DE GAND.

Les derniers jours de 1851 ont vu se disperser la bibliothèque composée par M. Lefèvre-Dallerange. L'accueil que cette collection a reçu justifie de tout point les éloges que nous formulâmes à l'époque où nous fîmes paroître le catalogue destiné à en annoncer la vente. « L'ensemble de ces volumes achetés isolément, disions-nous alors, et réunis avec la sagacité qui caractérise un véritable bibliophile, offre un précieux spécimen de l'intelligence profonde avec laquelle les anciens amateurs composoient leurs magnifiques collections et du goût exquis qui présidoit au choix des reliures et des exemplaires.» Un coup d'œil jeté sur le compte-rendu qui suit, montrera surabondamment que nous n'avions pas trop présumé du goût des bibliophiles, en pensant qu'ils saisiroient avec un vif empressement cette nouvelle occasion qui les venoit mettre à même de placer quelques précieux maroquins auprès de ceux que contenoient précédemment leurs riches armoires.

Le premier ouvrage important qui se présente dans le catalogue de M. Dallerange, est un exemplaire en grand papier, non rogné, de la Sainte-Bible; Paris, an vIII, avec la suite des figures de Marillier, avant la lettre; il a été adjugé à M. le baron Ernouf, pour 240 fr. Vient ensuite un curieux volume couvert d'une somptueuse reliure au chiffre de Catherine de Médicis ; c'est le Liber Psalmorum; Langelier, 1586; Mgr le ducd'Aumale a payé 74 fr. cette noble relique de famille.

Le Soleil levé avant l'aurore, ou Jésus naissant, noëls... par J. P.; Tolose, Colomier, s. d., a été obtenu pour 50 fr. par M. Bernard, et la première édition latine des Homélies du bienheureux Jean-Chrysostôme, imprimée à Rome, dans le monastère de Saint-Eusèbe, en 1460, a été abandonné au prix de 115 fr. àl'un des bibliophiles les plus éminents de notre temps, M. le marquis de Morante. Un savant traité publié à Chambéry, au xv° siècle : Tractatus de horis dicendis; pet. in-fol., a trouvé amateur à 95 fr. en la personne de M. le marquis Costa de Beauregard, et l'Internelle Consolation; Lyon, Jean de Tournes, 1546, délicieusement reliée par l'inimitable Trautz, a été donnée à M. Yemeniz pour 68 fr. .

Mgr le duc d'Aumale a payé 57 fr. l'édition originale de l'Explication des Maximes des Saints; l'exemplaire dont il est question portoit sur le titre un envoi autographe de l'auteur. Le prince a également obtenu, pour 110 fr., la première édition de l'Histoire des variations des Eglises protestantes, en superbe condition.

Un magnifique exemplaire de l'Histoire des Ordres monastiques, Paris, 1714-19, est arrivé au prix de 250 fr. .

M. de Morante a poussé à 190 fr. les OEuvres de Platon ; Francfort, 1602, in-fol., veau fauve, aux armes du comte d'Hoym ; il a, en outre, donné 75 fr. d'un traité des plus rares, intitulé : Malleus maleficarum, ex pluribus auctoribus concervatus; Lugduni, 1596; et 268 fr. d'un très bel exemplaire en grand papier et portant les armoiries de Jacques II, roi d'Angleterre, du curieux recueil intitulé : Edes Barberinae, circum ad Quirinalem ; Romae, Mascardus, 1642, in-fol.

M. le baron Ernoufapoussé à 197fr. un charmant exemplaire, aux armes de Victor-Amédée, du Sénèque donné par les Elzeviers, en 1668-59. La reliure de ces six petits volumes est un ouvrage parfait de Desseuil. M. de Sacy a acquis, au prix de 147 fr. l'édition des Essais de Montaigne, Bordeaux, 1580, et M. Bertin a obtenu pour 95 fr. le même ouvrage, Paris, Langelier, 1588.

Nous apercevons encore dans les Sciences et Arts, quatre volumes rares et singuliers. Le premier : la Décoration d'humaine nature et aornement des dames, par M° André Le Fournier ; Lyon, Th. Payen, 1537, pet. in-8, a été adjugé pour 50 fr. à M. Yemeniz. M. Bernard a donné un prix égal de l'Entretenement de vie, composé par M° Jehan Goeurot... contenant les remedes de medecine et cyrurgie contre toutes les maladies survenantes quotidienement ès-corps humains; Lyon, Thibault Payen (vers 1530). M. Yemeniz a payé 55 fr. le troisième : Des divers travaulx et enfantemens des femmes, et par quel moyen lon doit survenir aux accidens qui peuvent echeoir devant et après iceulx travaulx ; Composé premierement en latin par M° Euchaire Rodion, med. de Francfort, et depuis tourné en françoys; Paris, Jehan Foucher, 1536, pet. in-8° goth. Le même amateur a acquis pour 66 fr. le Tresor secret, par Evonime Philiatre ; Lyon, Arnoullet, 1557, pet. in-4°.

M. le comte de Ganay a poussé à 60 fr. : Stratagemati militari di Sesto Giulio Frontino ; Venetia, 1574, in-4 ; ce volume couvert d'un beau maroquin vert fleurdelisé à froid, est orné, en outre, des armoiries et du chiffre d'Henri III. Un fort précieux recueil de magnifiques gravures, aux armes de la grande Mademoiselle, est échu au marquis de Morante; il est intitulé : Effigies, nomina et cognomina S. D. N. Alexandri papae VII, et R. R. D. D..... Cardd. nunc viventium ; Jac. de Rubeis, Roma , 1638, 68 planch. — Icones et segmenta nobilium signorum et statuarum quae Romae exstant; Franç. Perier, 1638 (Romae), in-fol.

Une curieuse collection de singulières caricatures, renfermant en tout 582 planches, est arrivée au prix de 220 fr. : elle forme deux volumes in-fol. et porte ce titre : Work of Gilray. Quarante-quatre pièces, sans titre ni texte, d'Androuet du . Cerceau (Recueil de meubles très variés, chandeliers, cheminées, gaînes, supports, etc., exécutés à Turin en 1586, in-fol.), ont été obtenues par M. Lesoufaché, pour 175 fr., et vingt-six autres planches du même dessinateur, d'une rareté égale pour

le moins, mais représentant cette fois des dessins de mar

queterie, ont été payées 78 fr. par l'habile architecte que nous

venons de nommer. M. Destailleurs a porté à 400 fr. l' OEuvre de Lepautre, rel. en 3 vol. in-fol.; il se composoit de 580 planches ; toutes les épreuves étoient fort belles et de premier tirage. Voici maintenant un exemplaire d'un ouvrage curieux qui contient les préceptes de l'art de la danse expliqués par un grand nombre de figures représentant les danses à la modeau xvI° siècle en France, en Italie et en Espagne. Ce recueil en vers, en prose et en musique (la musique notée se trouve à la suite de chaque air de danse), offre en plus les costumes des hommes et des femmes des premières classes de la société d'alors. M. Gailhabaud a donné 100 fr. de ce rare traité, intitulé : Il Ballarino di Fabritio Caroso da Sermoneta ; Venetia, Fr. Ziletti, 1581; 2 tom. en 1 vol. in-4. M. le duc d'Aumale s'est fait adjuger pour 291 fr. un bel exemplaire de la première et rarissime édition de la Vénerie de Jacques du Fouilloux; Poitiers, de Marnefz et Bouchetz fréres, 1561 , petit in-fol. Nous ne connoissons guère à Paris qu'un autre exemplaire de ce livre précieux. M. Yemeniz a poussé à 89 fr. un volume intitulé : Latinae linguae cum graeco collatio, ex Prisciano et probatiss. quibusque authorib. Lutetiae, Car. Stephanum, 1554, in-8, mar. vert, et M. Léon de Bastard a donné 60 fr. de ces divers livrets dont on connoît l'excessive rareté : Dictionnaire caraïbefrançois. —Dictionnaire françois-caraïbe.—Grammaire caraïbe. —Petit Catéchisme en la langue des Caraïbes, par le R. P. Raymond, Breton.Auxerre, 1664-67, 4 p. en 1 vol. pet. in-8, mar. rouge.Un très bel exemplaire, dans sa première reliure qu'on peut attribuer hardiment au Gascon, d'un ouvrage dû aux presses de Genève : Pindari Olympia, Pythia, Nemea et Isthmia, graece ; adjuncta est interpretatio latina ad verbum, etc. Oliva Pauli Stephani, 1599, in-4, mar. rouge, est resté à M. le baron Ernouf pour 106 fr., et M. Firmin Didot s'est rendu

« PoprzedniaDalej »