Obrazy na stronie
PDF

la Sphère, Elzevir), 1666; pet. in-12, mar. vert, fil., tr.

dorée . ... ... ... .. ... ... .. .. ... ... .... 35- »

Charmante nouvelle qui ne se trouve pas dans le recueil des OEuvres de l'auteur. Cet exemplaire, qui est ce ui de PIxÉRÉCoURT, contient vers la fin une pièce qui manque souvent dans le volume des amitiez, amours et amourettes; elle est aussi de Le Pays, et a pour titre : Le portrait de l'auteur. Ces deux opuscules sont datés de Grenoble.

1787. LE PoIs. Discours sur les médailles et graveures antiques, principalement romaines. Paris, Mamert Patisson, 1579; in-4, mar. r., fil., tr. d. (Padeloup)... 78- » BEL ExEMPLAIRE dont les p'anches sont intactes; rare dans cette condition.

1788. LETTREs D'UN MIssIoNNAIRE A PÉKIN, contenant diverses questions sur la Chine, (par Dortous de Mairan). Paris, 1782; in-8, mar. r., fil. tr. d. (Aux armes de la comtesse d'Artois)...................... 28- » Ce volume est divisé en deux parties : la première se compose des lettres, et la deuxième est intitulée : Opuscules sur différentes matiéres. Parmi ces derniers, on trouve des Mémoires sur l'origine de la fable de l'Olympe; la balance des peintres de M. de Piles; les monstres; l'horoscope d'Auguste ! la roue d'Aristote, etc.

1789. LIvERsEEGE (Henry). Works. London; in-fol., dos

et coins de mar. vert, tr. d., port. de l'auteur. | 65- M> TRÈs BEAU RECUEIL. 37 planches gravées sur acier, contenant divers sujets de genres parfaitement exécutés d'après le peintre célèbre que nous venons

de nOmmeT.

1790. Low (David). THE BREEDs oF THE DoMEsTic ANIMALs, of the British Islands. London, 1842; 2 tom. en 1 vol. in-fol., dos et coins de mar. vert, tr. d. (Elégante ret.) .. .. ... .. .. .. .. .. · · · · · · · · · · · · . .. .. .. 220- »

TRÈs BEAU et très curieux livre publié avec le plus grand luxe. Les planches dont il est enrichi, sont soigneusement coloriées et d'une parfaite exé

cution.

1791. MACRINUs (Salmonius) cubicularii regii Epitome vitae domini nostriJesu Christi. — Varia item poematia, et de sacra regis unctione et de ejusdem triumphali in urbem Lutetiam introitu. Parisiis, ex officina Lud. Grandini,

1549-; pet. in-8, mar. r., fil. à comp., à petits fers, tr. d. (Capé)....... ... ... .. .. .. .. .. .. .. .. 65-- * FoRT JoLI voLUME bien imprimé ; il est dédié à Marguerite de Valois, sœur de François Ier. On trouve à la fin différentes poésies du chevalier Michel del'Hospital, adressées à l'auteur. 1792. MALHERBE. Poésies rangées par ordre chronologique, avec la vie de l'auteur, et de courtes notes (par Meunier de Querlon). Paris, Barbou, 1776; in-8, port., mar. r., tr. d. (Anc. rel.)....................... 25- » 1793. MALLEvILLAEUs. In regias aquarum et silvarum constitutiones, ad illust. Lotharingiae cardin., Claudio Mallevilaeo authore. Parisiis, V. Sertenas, 1561 ; in-8, mar. vert, fil., dent. à petits fers composée d'attributs de chasse, tr. d. (Trautz-Bauzonnet).......... 168- »

Volume FoRT RARE , latin et françois. On y trouve un grand nombre de particularités curieuses relatives à la chasse et à la pêche, etc.; il manque dans presque toutes les collections de livres de ce genre. La reliure de Trautz-Bauzonnet est d'une exécution sans pareille. Tous les artlcles sont en françois et en latin ; on lit à l'article 3 : « Ceux qui chasseront aux grosses bestes contre les prohibitions et desfenses, seront condamnez à l'amende de 25o livres tournois, etc.... et ceux qui n'auront de quoy payer, seront batus de verges sous la custode, jusqu'à effusion de sang...... Et cela pour la première fois. A la cinquième fois seront punis du dernier sulpice. »

1794. MARTINI a S. Brunone austriaci viennensis e Scholis piis; Vertumnus vanitatis, in XXIV metrorum Schemata poesi morali trigesies transformatus. Typis Augustanis, per J.-J. Lotter 1725; in-12, tit. et fig. gr., v. br. à comp., tr. d. (Anc. rel.)................. 24- »

32 figures gravées avec l'explication en emblèmes et proverbes en vers latins. |

1795. MAssAC (Raimond de). Pugeae, seu de lymphis Pugeacis lib. II. - Les fontenes de Pougues. Paris, Toussainct Du Bray, 1605 ; pet. in-8, v. fauve , fil., tr. dorée ... ... .. ... .. ... .. .............. 28- »

Volume RARE. C'est un poème latin sur la fontaine minérale de Pougues, à deux lieues de Nevers, avec la traduction mise en vers françois par Charles de Massac, son fils. On trouve encore à la fin : Le treizième livre des métamorphoses d'Ovide, mis en vers françois par Raimond et Charles de Massac, père et fils.

1796. MÉDAILLEs DU RÈGNE DE LoUIs XV (par Godonnesche), Paris, vers 1730; in-fol., fig., mar. r., fil., tr. d. (Anc. rel.). ........................... 68-»

On a ajouté à ce volume un mémoire manuscrit, sur les empêchements que l'Académie des Inscriptions apporta à la publication de ce recueil, ainsi que des remarques sur un autre ouvrage du même auteur, rellé dans le présent volume. Ce dernier ouvrage est un recueil de 12 estampes, qui avoient été destinées à servir d'ornements à un livre janséniste : Explication abrégée des principales questions qui ont rapport aux affaires présentes, suivies d'un parallèle des propositions du P. Quesnel (par L. Boursier).

Le livre fut saisi et supprimé ainsi que les estampes, et Godonnesche fut mis à la Bastille.

1797. MÉMoiREs DE M. D. L. R. (de La Rochefoucauld), sur les brigues à la mort de Louys XIll, les guerres de Paris et de Guyenne, et la prison des princes, lettre du cardinal à M. de Brienne, apologie pour M. de Beaufort, mémoires de M. de La Chastre, etc. Cologne, P. Van · Dyck (Elzevir, à la sphère), 1663; pet. in-12, mar. bleu, " tr. d. Janséniste (Capé)................ .. 35- » Joli exemplaire de ces intéressants mémoires. 1798. MÉMoIREs HIsToRIQUEs sur Raoul de Coucy; on y a joint le recueil de ses chansons en vieux langage, avec la traduction et l'ancienne musique (par de la Borde). Paris, 1781 ; 2 vol. in-12, mar. rouge, fil., tr. d. (Anc. Exemplaire en GRAND PAPIER. 1799. MENANDRI ET PHILEMoNIs reliquiae quotquot reperiri potuerunt, gr. et lat., cum notis Hugonis Grotii et Joan. " Clerici. Amstelod., 1712; in-8, mar. r., fil., tr. d. (Padcloup)............. .. ... .. ............. 28- » 1800. MER (la) DEs HIsToIREs, auquel est contenu tant du vieil testament que du nouveau toutes les histoires, actes et faictz dignes de mémoire, puis la création du monde jusques en MDXXXVI. On les vend à Paris, pour Galliot du Pré, 1536; 2 tom. en 1 vol. in-fol., goth., v. fauv., large dent., tr. d. (Lebrun)............... 140- »

RELIURE D'ExPosITIoN. Livre curieux pour ses fig. sur bois.

1801. MIRoIR (le) DU TEMPs PAssÉ, à l'vsage du présent. A tous bons pères religieux et vrais catholiques non passionnez. S. l. ni nom d'auteur, 1625; pet. in-4 de 71 ff., y compris le titre et l'avertissement, mar. r., tr. d. · (Duru).................... ... .. .. .. .. 22- *

Cet opuscule porte pour épigraphe le quatrain suivant :

La transmontaine faction
A fait par subtil monopole,
Du manteau de religion
Une roupille à l'espagnole !
et pour épilogue, celui-ci :
François, dessillez-vous les yeux,
Apprenez pour vous et les vostres

Qu'il n'y a gens si factieux
Que des porteurs de patinostres.

Il a été composé vraisemblablement entre 1622 et 1625, au moment de la reprise des hostilités par les Huguenots, et de l'affaire de la Valteline (seigneurie des Grisons) que les Espagnols poussés par les Ultramontains convoitolent pour créer de nouveaux embarras à Louis XIII. Son titre de Miroir du temps passé, permettant à l'auteur de se livrer à une revue rétrospective, on trouve dans cet ouvrage sur les événements des quelques années précédentes des détails fort curieux au point de vue politique. Le père Lelong et M. Leber le citent sans indiquer la date que porte notre exemplaire; l'un et l'autre le considèrent comme un factum remarquable contre les Ultramontains, les jésuites et les faux dévots, mais sans dire ce que je me permettrai de faire à leur place, que bien qu'écrit par un fervent catholique et un soi disant défenseur du trône, on y lit déjà des réflexions très amères sur la politique du moment, et qu'on y aperçoit des parcelles funestes de ce levain d'opposition qui s'annonc2 d'abord par voie de pr ères, de conseils, de remontrances pour faire lever plus tard la menace, le refus

d'obéissance et la rébellion,
P. DE M.

NoTA. ll est utile pour se rendre mieux compte de ce livre et des débats auxquels sa publication a donné lieu, de consulter : La faulce glace du miroir du temps passé, découverte par un maitre miroitier du Palais. 1625, ln-8, qul, au dire du père Lelong « est la réponse apologétique des prétendus « catholiques contre l'escrit précédent. »

1802. MoLIÈRE. Ses OEuvres. Paris, Denis Thierry, Claude Barbin et Pierre Trabouillet, 1681 ; 5 tom. in-12, —Les OEuvres posthumes de M. de Molière. Lion, 1696; T. VI; ensemble 6 vol. in-12. m. r., fil., tr. d. (TrautzBauzonnet)............ .. ... .. ... ... .. 250- »

FoRT JoLI ExEMPLAIRE d'une édition très rare qui, calquée sur celle de 1675, contient les dernières corrections faites par Mollère. On peut lire sur cette édition une longue note insérée dans le Catalogue de Soleinne.

1803. MoLINo. Dialogo, over contrasto d'amore di M. Ant. Molino cognominato Burchiella. Vinegia, 1548 ; pet, in-8, v. f., fil., tr. d. (Koehler)....... , .... , 18- • Opuscule en vers assez rare. 1804. MoNsTRELET. Chroniques d'Enguerran de Monstrelet, contenant les cruelles guerres civilles entre les maisons d'Orléans et de Bourgogne, et autres choses mémorables. Paris, Marc Orry, 1603 ; 2 tom. en 2 vol. in-fol., mar. bl. à compart., tr. dor. (Aux armes du marquis de la Vieurille)............................ 345- » SUPERBE ExEMPLAIRE (relié par Boyet) d'un livre très rare en condition aIlC1eIlIle. « L'édition des Chroniques de Monstrelet la plus complète est celle de 16o3, donnée par Duchesne. » 1805. MoNTENAv. Georgiae Montaneae nobilis Gallae emblematum christianorum centuria, cum eorumdem latina . interpretatione. Tiguri, apud Christ. Froschouerum, 1584; in-4, mar. citron, fil., fort jolie rel. à comp., tr. dor., ciselée. . , ... .. ................... 75- • FoRT BEL ExEMPLAIRE d''un livre rare, orné d'un portrait de l'auteur et de 1oo figures gravées par Pierre Voeriot, sculpteur du duc de Lorraine. Georgette de Montenay étoit une des dames de la cour de Jeanne d'Albret; elle lui a dédié son livre par une assez longue épître où elle fait un grand éloge de cette reine. Chaque emblème est expliqué par quatre vers latins et huit vers françois. Le ri cueil finit par huit sonnets adressés à la reine de Navarre et à M. de La Caze, gouverneur du prince de Navarre. 1806. NATIoNAL (the) GALLERY, of pictures by the great Masters. London; gr. in-fol., dem. rel., mar. rouge, tr. dor. .. .. .. ... ... .................... 110- *

SUPERBE ExEMPLAIRE, avec figures sur papier de Chine, d'un recueil remarquable par la manière dont il est composé; il renferme 11o planches reproduisant les principaux tableaux de la Galerie Nationale de Londres.

« PoprzedniaDalej »