Obrazy na stronie
PDF

d'Orange (de l'an 793 à 1630), par Joseph de la Pise. La Haye, 1639, in-fol. beau tit. gr. et fig. v. m. fil............. .. · · · · · · .. .. ... ... .. .. 48- »

Orné de figures, de tableaux généalogues, de cartes, de blasons, de portraits. BEL ExEMPLAIRE. Il est rare de trouver ce livre en bon état.

1367. PLATEA (Fr. de). Opus restitutionum usurarum et excomunicationum Venitiis, Barth. Cremonensis, 1472 , in-4, veau fauve fil. (Bozerian)............ 85- • EDITIo PRINcEPs de la plus belle conservation. — Tous ces livres, qui datent de l'origine de l'imprimerie, semblent devenir de jour en jour plus rare5. 1368. PLUTARQUE.' En ce présent volume sont contenues les Vyes de huict excellens et renommez personnaiges grecz et romains, mises au parangon l'une de l'autre, escriptes premièrement en grec, par Plutarque de Cherronée, et depuis translatées en francoys, par le commandement du roy Francoys premier, par feu R. P. en Dieu George de Selve, evesque de La Vaur. Paris, Mich. de Vascosan, 1543, in-fol. mar. vert russe, à comp. fil. tr. d. (Thompson).................... ..... 75- »

Très bel exemplaire d'un beau spécimen de cet illustre imprimeur.

1369. Is. PoNTANI discussionum historicarum lib. II, Accedit Casp. Varrerii Lusitani de Ophyra regione et ad eam navigatione commentarius. Hardervici Gelrorum, 1637, in-8, veau marb. fil. (Armoiries)...... 10- »

Avec la signature de Jacques Boileau, frère de Despréaux, auteur de l'Histoire des Flagellans. Une légère piqûre se trouve dans le volume.

1370. PRoBLÈMEs D'ARIsToTE et autres philosophes; avec ceux de Marc Antoine Zimara (trad. par Jean Castriot); item, les Solutions d'Alexand. Aphrodisée, sur plusieurs questions physicales. Lyon, Jean de Tournes, 1570, in-8, | mar. rouge, tr. dor. (Capé).......... . . ... 65- »

Volume rare, entièrement trad. en françois par George de la Bouthière , d'après le privilége de Henril I ; bel exemplaire d'une typographie remarquable.

1371. RABELAIs. Ses œuvres (contenant les cinq livres.) A Troye, par Loys qui ne se meurt point, 1613, in-12, mar. rouge, tr. dor. ( Lortic).............. 78- » Édition rare, bien complète et très correcte. Fort bel exemplaire. 1372. RABELAIs. La vie très horrificque du grand GARGANTUA, père de Pantagruel, iadis composée par M. Alcofribas, abstracteur de quinte essence. Livre plein de Pantagruelisme, 1542, 155 ff. goth. fig. en bois ; titre en lettres rondes. — PANTAGRUEL, roy des Dipsodes, restitue à son naturel, auec ses faictz et prouesses espouventables, composez par feu M. Alcofribas, abstracteur de quinte essence, 1542. On les vend à Lyon, chez Francois Juste, devant Nostre-Dame de Confort, 147 ff. goth. fig. en bois ; titre en lettres rondes, 2 tom. en 1 vol. in-16, mar. rouge fil. à riches compartiments, dans le goût du xvI°

siècle, tr. dor. (Trautz-Bauzonnet)........ 500- »

CHARMANT ExEMPLAIRE d'une édition RARIssIME. La Pantagrueline prognostication occupe les treize derniers feuillets.—La reliure est un chef d'œuvre de bon goût et d'exécution.

1373. RÉJoUIssANcEs (les) de la paix, faites dans la ville de Lyon le 20 mars 1660 (par le Père Ménestrier). Lyon,

Barbier, 1660, in-fol., v. f. fil. tr. d. ... ... 50 — » Bel exemplaire orné de très belles planches.

1374. Relation du voiage de Breme, en vers burlesques. Leyde, Ch. de Pecker, 1677, pet. in-12, mar. bl. fil.

tr. d. (élégante rel. de Thompson).......... 58- » Volume de Pierre Corneille Blessebois, caché sous le pseudonyme de Clément. JoLI ExEMPLAIRE. La recherche du nom de l'auteur de ce très rare petit ouvrage a déjà exercé la patience de plusieurs bibliographes distingués. M. Brunet l'attribue à Clément; Ch. Nodier à Corneille Blessebois. Sans oser donner un avis en ce différend, nous nous contenterons de rapporter en son entier l'opinion de Ch. Nodier : « M. Bérard ne connaissoit point ce livre quand il publia son Essai sur les Elzevirs. Il s'en trouva deux exemplaires à sa vente, n° 783 et 784 ; le premier avec ses véritables titre et date, Leyde, veuve Daniel Boxe, 1676; le second, étoit comme celui-ci, rafraîchi d'un titre nouveau. « Il faudroit n'avoir jamais vu d'éditions elzeviriennes pour méconnoître ici les types qui avoient servi en 1666 pour la Description d'Amsterdam de

* r Lejolle, et depuis, en 1676 même, pour les nombreux et misérables ouvrages de Blessebois. - « Ce Pierre Corneille Blessebois, que je crois sorti, sous ce masque de la noble famille des Coras, paroît avoir été le patron du livre de M. Clément (car c'est le nom que prend l'auteur); et si je m'en rapporte au style de l'œuvre, c'étoit une adoption fondée sur une grande homogénéité de talent. Les écrits de Blessebois furent imprimés en la même année et dans la même ville que ceux de son ami. Les caractères sont les mêmes, ainsi que le format; et si l'un des deux est elzevirien, on ne peut contester le même honneur à l'autre. Seulement, la Relation du Voyage est beaucoup plus rare, puisque nous en entendons parler pour la première fois. Arrivons à la grande difficulté, qui n'est pas difficile à résoudre. Depuis la mort de Jean Elzevir, Daniel s'étoit établi à Amsterdam, et la date de Leyde ne se trouve plus qu'une ou deux fois aux publications de la famille. On conclut de la qu'il n'y avoit plus de types elzeviriens à Leyde, et que l'édition de Blessebois, par exemple, est apocryphe et bâtarde. « Mais c'est qu'on oublie que la veuve de Jean n'était pas morte, qu'elle avoit eu probablement sa part au pacte de société des deux Elzevirs, et qu'à la mort de son mari, elle dût rentrer dans sa propriété. Qu'elle ait exercé depuis l'imprimerie sous un anonyme presque inviolé, cela peut s'expliquer de deux manières. . « Premièrement, ses enfants suivoient de grandes carrières. Il paroît qu'elle est mère de Daniel, vice-amiral de Hollande. , « Secondement, fort jeune à la mort de Jean, qui n'atteignit pas à sa trente-neuvième année, on n'oseroit croire qu'elle laissa tomber l'administration de sa maison à la merci de quelques hommes de mœurs faciles et d'un esprit peu timoré; car presque toutes ces merveilles elzeviriennes que produisit Leyde dès lors appartiennent à la classe des livres obscènes. Il est facile de comprendre le genre d'influence que Blessebois pût exercer sur un pareil établissement. Ce qu'il y a de certain, c'est qu'il étoit fort bien dans la maison en 1676, puisqu'il dédioit un de ses livres à M. Elzevier, capitaine de mer (et depuis vice-amiral), qui ne pouvoit pas avoir plus de vingt-sept al08. » CHARLES NoDIER.

1375. RÉPUBLIQUE DEs HÉBREUx (la). Antiquités judaïques, ou Remarques critiques sur la république des Hébreux (par Basnage). Amst. 1713, 5 v. in-8, pap. fin, figures, v. granit. (joli exemplaire)................ 35- »

1376. REvELATIo oRDINIs sanctissimae Trinitatis redemptionis captivorum sub Innocento tertio, anno 1198. Parisiis, 1633, in-fol., mar. vert , fil. tr. dor. (Thompson).................. .. : ............ 65-»

[ocr errors]

Volume composé de 24 figures très remarquables.

1377. RHINGHIER. Cinquante jeus divers d'honnete entretien, industrieusement inventés par Inn. Rhinghier, gentilhomme boloignois, et fais françois par Phil. de Villiers. Lyon, Ch. Pesnot, 1555, in-4, v. fauve, fil., tr. dor. (Kœlher)..................... .. .. . 40-- »

BEL ExEMPLAIRE, d'un livre rare renfermant des sables en vers assez curieuses sur toutes sortes de sujets. Le titre porte l'ex libris J. de Rirhard, -D. M., célèbre bibliophile lyonnois. 1378. RoBERT. Manuel ou exercice spirituel des Pénitens, auquel sont contenues plusieurs belles paraphrases et saintes méditations, par F. J. Robert, religieux de l'ordre de la Charité Nostre Dame. Paris, 1585, pet. in-12, fig., mar. r.. fil., tr. dor. (Thompson, imitation des anciennes reliures à dos plat)............. - - - - - - ... 34-» Orné de 17 jolies figures très finement gravées. 1379. RUPEscissA. La vertu et propriété de la quinte essence de toutes choses, faicte en latin par J. de Rupescissa, et mise en françois par Ant. du Moulin, masconnois. Lyon, Jean de Tournes, 1581, in-16, mar. vert., fil., tr. dor. (Capé)........... ........... 34- . Joli volume rare. Conservation parfaite. 1380. SAcoNAY. Discours des premiers troubles advenus à · Lyon, avec l'apologie contre le libelle intitulé : la Juste et sainte Defense de la ville de Lyon, par Gab. de Saconay. Lyon, Mich. Jove, 1569, pet. in-8, fig., mar. vert., tr. dor. (janséniste). RARE. .................. 24- »

1381. SALUsTE. L'oraison qve feit Crispe Saluste contre Mar. Tul. Ciceron. Plus, l'oraison de M. Tul. Ciceron responsive à celle de Saluste. Auec deux aultres oraisons dudict Crispe Saluste a Jules Cesar, affin de redresser la république romaine. Le tout translaté nouuellement de latin en francoys par Pierre Saliat. Parisiis, apud Simonem Colinaeum, 1537, pet. in-8, mar. rouge, à comp. tr. dor. fil. (Capé)...................... 75- » Délicieux livre comme inipression, et charmante traduction d'un style

aussi agréable que naïf. Comme typographie, c'est certainement l'un des

plus jolis volumes de la collection des Simon de Colines.

1382. SCALIGERi (Josephi). Opus de emendatione temporum : addita veterum graecorum fragmenta selecta, etc. Coloniae Allobrogum, 1629, in-fol. rel. en vélin bl. gauf....... .. ... ... ... .. ... ... . - - - - - - - 35- »

1383. SENTENcEs sELEcTEs de Periander, Publian, Seneque et Isocrate, tournées en poësie françoise. Paris, Vinc. Sertenas, 1561, pet. in-8, v. gr., fil. ....... 18- » Opuscule rare. Le texte latin se trouve au-dessus de la traduction francoise. 1384. SPERoN. Les Dialogues de messire Speron Spérone, italien, traduitz en françois par Cl. Gruget. Paris, Jean Longis, 1551 , in-8, mar. bleu , tr. dor. janséniste (Cupé) • • • • • • • • • • • • • • • • • • • - - - • • - • • • - - • - 45- » Très joli livre, imprimé par Estienne Groulleau. 1385. SULPITII sEvERI opera. Lugd. Batav. ex officina Elzeviriana, 1643. pet. in-12, mar. bleu fil. dent. tr. dor. (Bozérian)........................ . 25- » . Fort joli exemplaire. H. 5 pouces 1386. TABLEs GÉNÉALoGIQUEs des augustes maisons d'Autriche et de Lorraine, et leurs alliances avec la maison de France; précédées d'un Mémoire sur les comtes de Habspourg, tiges de la maison d'Autriche (par de Zurlauben). Paris, 1770, in-8, mar. rouge, fil., tr. dor., fleurs de lys (anc. rel.)............... . .. 18 -- »

1387. TALoN. Mémoires d'Omer Talon, avocat général de la Cour de parlement de Paris. La Haye, 1772, 8 vol. in-8, v. fauve (anc. rel.)................. 24- »

Excelients mémoires sur l'histoire du temps (1668); ils nous rapportent jour par jour ce qui se passoit au Parlement, détails qu'il seroit difficile de retrouver aussi complets ailleurs, puisque Louis XIV fit ôter des registres de la compa- . gnie tout ce qn'on y avoit inscrit depuis 1647 jusqu'en 1652.

1387 bis. TALoN (Omer) le même. Né en 1594 mort en 1652.Belle L. autographe signée, une p. in-fol. 18-»

« PoprzedniaDalej »