Obrazy na stronie
PDF
ePub
[ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors]

une multitude innombrable de fem- cc
mes & d'enfants, avec qui ils alloient as
chercher de nouvelles demeures. as
Pouvoit-on dire qu'il y eût rien «
d'inaccessible pour des soldats qui ne ce
portoient que leurs armes ? Si pour «
prendre Sagonte ils avoient essuyé es
toute sorte de travaux, & s'étoient as
exposés à toute sorte de périls pen- co
dant huit mois; quel obstacle de- cc
voit les arrêter, lorsqu'il étoit que..
stion de prendre Rome la maîtresse «
de l'univers ? Les Gaulois avoient «
biers pû prendre cette ville : & les co
Carthaginois désesperoient d'en ap.co
procher. Qu'ils cédassent donc en as
courage & en résolution à une nationcs
qu'ils avoient tant de fois vaincuë cc
depuis peu de jours; ou qu'ils con- c
tinuassent de marcher, jusqu'à ce cc
qu'ils fussent campés entre le Tibre ce
& les murailles de Rome.

Voyant que son discours les avoit
rassurés, il leur ordonna de prendre de
la nourriture & du repos , afin d'être
en état de continuer leur chemin. Dès
le jour fuivant, il quitta les bords du
Rhône, & entra bien avant dans les
terres de la Gaule; non que ce fût le
plus court chemin pour arriver au pié
Tom. I.

D

[merged small][ocr errors][ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors][ocr errors]

des Alpes : mais parce qu'il comptoit que plus il s'éloigneroit de la mer, moins il seroit exposé à rencontrer les Romains, avec qui il ne vouloit pas en venir aux mains, qu'il ne fût arrivé en Italie. En quatre jours de marche il arriva en un lieu qu'on appelle l'Ille. On donne ce nom à certaine étenduë de pays, que * la Saone & le Rhône enferment entre eux, lorsqu'ils se sont réünis, après avoir coulé quel. que temps séparés, au sortir des Alpes, où ils prennent leur source , à quelque distance l'un de l'autre. Les Allobro. ges n'en sont pas éloignés. Cette nation qui ne le cede à aucun peuple de Gaule, ni en réputation, ni en puisfance, étoit alors partagée en deux factions. Deux freres en disputoient la souveraineté. L'aîné des deux nommé Brancus, après avoir été quelque temps sur le trône, en avoit été chaffé

par

son cadet, qui y avoit moins de droit, mais qui avoit plus de force que lui , étant foutenu par la jeunesse du pays , qui s'étoit foulevée, & avoit pris les armes en fa faveur. Le hazard amena fort à propos Annibal, pour être le juge & l'arbitre de ce démêlé. Lorsqu'il eut

* On croit que c'est plutôt l'Isere.

[ocr errors][merged small][ocr errors]

pris connoissance de l'affaire, il rendit
le royaume à l'aîné, conformément à
l'intention du sénat & des principaux.
Pour reconnoître ce bienfait, ce prince
lui fournit abondamment des vivres &
des vêtements, dont il avoit un extrê-
me besoin, pour se mettre à couvert
contre le froid insupportable qui se
fait sentir dans les Alpes. Après avoir
rendu la paix aux Allobroges, il ne
prit pas le plus droit chemin pour le
rendre au pied des Alpes; mais tour-
nant lur la gauche, il entra dans le
pays des Tricastins. De là pallant sur
les confins des Vocontiens, il alla chez
les Tričoriens , sans trouver aucun
embarras jusqu'à la Durance. Cette Pallage de
riviere qui defcend aussi des Alpes, est
la plus difficile de toute la Gaule à
traverser. Car quoiqu'elle roule une
grande quantité d'eau , cependant elle
ne porte pas batteau : parce que n'é-
tant point assez resserrée dans ses rives,
elle change souvent de lit, & s'en for-
me quelquefois plusieurs en, même-
temps: ce qui fait qu'on y trouve à
tout moment de nouveaux gués & de
nouveaux gouffres , & que l'infanterie
même a beaucoup de peine à la passer;
outre que les pierres graveleuses qu'elle

·la Durance,

[merged small][ocr errors][merged small][merged small][ocr errors]
[ocr errors]

Pub. Corn.

che Annibal.

entraîne avec ses eaux, ne laissent aucune place où on puisse poser sûrement le pié : & étant pour lors extrê. mement grossie par les pluyes qui étoient tombées en abondance, elle causa beaucoup de désordre parmi les troupes d'Annibal

qui s'embarrafsoient encore elles-mêmes par leur empressement & par leurs cris.

Il y avoit trois jours qu'Annibal Scipion chero avoit quitté les bords du Rhône , lors

que Scipion s'en approcha avec son ar-
mée partagée en trois corps, dans le
dessein de lui livrer bataille. Mais
voyant qu'il étoit décampé de ce
lieu , & qu'il ne lui étoit
teindre un ennemi qui avoit tant d'a-
vance sur lui, il rentra dans ses vail-
seaux, persuadé d'ailleurs qu'il étoit
plus sûr & en même temps plus facile
pour lui, de le combattre à la descente
des Alpes, où il étoit assuré de le ren-
contrer. Mais pour ne point laisser
l’Espagne, que le sort lui avoit donnée
pour département, privée du secours
qu'elle attendoit de Rome, il envoya
fon frere Corn. Scipion, avec la plus
grande partie de son armée; & le char-
gea non-seulement de défendre les an-
ciens alliés des Romains, & d'en'atti-

pas aisé d'at

[ocr errors]

ܠܐܘ

rer de nouveaux dans leur parti, mais
encore de faire tous ses efforts pour
challer de cette province Asdrubal,
que son frere Annibal y avoit laissé
pour la conserver aux Carthaginois.
Pour lui , avec le peu de troupes qu'il
garda, il retourna à Gênes, dans le
dessein de défendre l'Italie avec l'ar-
mée qui étoit restée sur le Pô.

Annibal ayant passé la Durance , fe
rendit par terre au pié des Alpes, fans
être aucunement troublé par les Gau-
lois de cette contrée. Mais quoique la Paffage des
renommée accoutumée à grossir les Alpeilla
objets, eut déja fait aux Carthaginois, exposé à de
comme on l'a dit, une image affreusé grands pésils,
de ces lieux ; cependant lorsqu'ils en-
visagerent de près ces montagnes, dont
le sommet touche presque aux cieux,
les neiges dont elles sont couvertes en
tout temps, les rochers inaccessibles
qui servent de retraite aux habitants
hideux eux-mêmes à voir , & conser-
vant à peine la figure d'hommes, les
troupeaux de toute espece transis &
glacés ; tous les corps enfin, tant ani-
més qu'insensibles, également péné-
trés

par le froid excessif qu'y causent des glaces éternelles ; ils fentirent tout de nouveau leurs courages s'abbattre

[merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small][merged small]

D iij

« PoprzedniaDalej »