Obrazy na stronie
PDF
ePub

Toutes nos éditions sont revêtues de notre griffe.

(bnailagan

A LA MÊME LIBRAIRIE

ISOCRATE. Discours sur lui-même, intitulé : SUR L'ANTIDOSIS,

traduit en français pour la première fois par Aug. Cartelier, revu et publié avec le texte, une introduction et des notes, par M. Ernest Havet, professeur au Collège de France. Grand in-8° raisin (Imprimerie nationale), 1862. .......... 8 fr.

PASCAL. OPUSCULES PHILOSOPHIQUES, comprenant : De l'auto

rité en matière de philosophie; — Réflexions sur la géométrie en général; – De l'art de persuader. Nouvelle édition, avec une notice sur Pascal, des notes et des remarques, par M. Ernest Havet, professeur au Collège de France. 1 vol. in-12. Prix, br. 75 C.

PASCAL. PROVINCIALES (I, IV et XIII), nouvelle édition, avec

une introduction et des notes, par M. Ernest Havet, membre de l'Institut. 1 vol. in-12 broché, - 1880. ..

Coulommiers. – Imp. Paul BRODARD. – 562-96.

[merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][graphic][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][merged small][merged small]
[ocr errors]

PENSÉES DE PASCAL

ARTICLE XVI

Il y a des figures claires et démonstratives ; mais il y en a d'autres qui semblent un peu tirées par les cheveux, et qui ne prouvent qu'à ceux qui sont persuadés d'ailleurs. Celles-là sont semblables aux apocalyptiques". Mais la différence qu'il y a est qu'ils n'en ont point d'indubitables. Tellement qu'il n'y a rien de si injuste que quand ils montrent que les leurs sont aussi bien fondées que quelques-unes des nôtres; car ils n'en ont pas de démonstratives comme quelques-unes des nôtres. La partie n'est donc pas égale. Il ne faut pas égaler et confondre ces choses parce qu'elles semblent être semblables par un bout, étant si différentes par l'autre. Ce sont les clartés qui méritent, quand elles sont divines, qu'on révère les obscurités.

1 bis. Moise d'abord enseigne la Trinité, le péché originel, le Messie. David, grand témoin : roi, bon, pardonnant, belle âme, bon esprit, puissant; il prophétise, et son miracle arrive; cela est infini. Il n'avait qu'à dire qu'il était le Messie, s'il ellt eu de la vanité ; car les prophéties sont plus claires de lui que de Jésus-Christ. Et saint Jean de même ?.

1. C'est-à-dire, à celles des apocalyptiques, de ceux, comme s'exprime Port-Royal, e qui fondent des prophéties sur l'Apocalypse, qu'ils expliquent à leur fantaisie. »

2. Le premier Jean, celui qu'on appello Jean-Baptiste.

108594

2.

Jésus-Christ, figuré par Joseph, bien-aimé de son père, envoyé du père pour voir ses frères, etc., innocent, vendu par ses frères vingt deniers, et par là devenu leur seigneur, leur sauveur, et le sauveur des étrangers, et le sauveur du monde ; ce qui n'eût point été sans le dessein de le perdre, la vente et réprobation qu'ils en firent.

Dans la prison, Joseph innocent entre deux criminels; JÉSUSChrist en la croix entre deux larrons. Il prédit le salut à l'un, et la mort à l'autre, sur les mêmes apparences : JÉSUS-CHRIST sauve les élus, et damne les réprouvés, sur les mêmes crimes ?. Joseph ne fait que prédire : JÉSUS-CHRIst fait. Joseph demande à celui qui sera sauvé qu'il se souvienne de lui quand il sera venu en sa gloire; et celui que JÉSUS-CHRisT sauve lui demande qu'il se souvienne de lui quand il sera en son royaume.

3. La synagogue ne périssait point, parce qu'elle était la figure, mais, parce qu'elle n'était que la figure, elle est tombée dans la servitude. La figure a subsisté jusqu'à la vérité, afin que l'Église fut toujours visible, ou dans la peinture qui la promettait, ou dans l'effet.

Pour prouver tout d'un coup les deux, il ne faut que voir si les prophéties de l'un sont accomplies en l'autre. Pour examiner les prophéties, il faut les entendre; car, si on croit qu'elles n'ont qu'un sens, il est sûr que le Messie ne sera point venu; mais si elles ont deux sens, il est sûr qu'il sera venu en JÉSUS-CHRIST. Toute la question est donc de savoir si elles ont deux sens ...

Pour montrer que l'ancien Testament n'est que figuratif, et que les prophètes entendaient par les biens temporels d'autres biens, c'est, premièrement, que cela serait indigne de Dieu ; secondement, que leurs discours expriment très-clairement la

1. Car, quand il y aurait un élu qui n'eût jamais péché, il aurait encore à expier lo crime commun, originel.

2. Bo titre dans l'autograpbe, Preuve des deux Testaments à la fois.

« PoprzedniaDalej »