Pensées de Pascal, Tom 2

Przednia ok³adka
C. Delegrave, 1897

Z wnêtrza ksi±¿ki

Co mówi± ludzie - Napisz recenzjê

Nie znaleziono ¿adnych recenzji w standardowych lokalizacjach.

Spis tre¶ci

ct des esprits comme des corps I 8 Voy MOUVEMENT Lesprit opposé
63
Un esprit boiteux Ibid Il est nécessaire de relâcher un peu lesprit 1
70
affirmatifs 175
75
naturellement que le mensonge II 290
79
lument I 5 Cf II 157 Savoir quon ne sait rien I 44 Les hommes
80
sérable II 166 Les femmes ont un empire absolu sur lesprit des hommes
81
CORNEILLE Citation de Rodogune I I Lxxi notes A publié le Tes
84
lambition II 281
86
anges I 11 Lhomme nest ni ange ni bète I 100 Les bêtes
87
Nous sommes incapables et de vrai et de bien I 41 Rien nest
88
GALATIN Pierre II 37 Pascal I 15 90 94 147
90
mort pour tous II 90 158 et 3612 Vérités opposées en JésusChrist
91
point en nous II 244 Se prendre pour sabuser decipi On se prend
92
Voy USURPATION
93
comparé à un héritier qui trouve les titres de sa maison II
96
ne les ruine davantage que de les produire I cxxiv Au sens chrétien
97
rence entre lesprit de géométrie et lesprit de finesse I 9698 II 252
99
le mépris II 6061 Les hommes ont mépris pour la religion II
100
finesse est la part du jugement I 106 Géométrie Finesse I 106
106
sens II 4 Voy PAUL SAINT Le vieux Testament est un chiffre
107
à lobjection des impies que les Turcs meurent et vivent comme les chrétiens
108
Jacqueline Pascal Lettre de Pascal MALHERBE Ses beautés poétiques
110
Ny ayant point de certitude hors la foi 1
113
Nous sommes incapables et de vrai et de bien I 41 Le bien comparé
116
des meurs escobartines II
117
ou dans le déisme II 62 Dieu doit aux hommes de ne les point induire
118
Le coeur a son ordre I 102 Le cour connaît la vérité I 119
119
Sans le sentiment de cour la foi nest quhumaine et inutile pour le salut
120
AUGUSTIN Saint Le Père du jansé universelle rempli un plan tracé
131
si grande idée de lâme de lhomme que nous ne pouvons souffrir de nêtre
137
nous voulons vivre dans lidée des autres dune vie imaginaire I 24
139
Bacon Roger Ibid Calvin Cité II 54
146
donner une chiquenaude pour mettre le monde en mouvement II
148
Machine la pour la partie de lhomme par laquelle il est machine l
150
Comment on se forme ou on se gâte lesprit I 100 Lesprit a son ordre
151
dans les Païens la protection de Dieu paraît dans les Juifs II 49 Sentir
154
pour saider à croire I 152 Voy EXTÉRIEUR
157
les miracles y décident II 70 JésusChrist met la divi
159
de la nature et la rédemption de JésusChrist I 140 Cf I cxxxiv
161
choquer que la miséricorde envers les élus I 153 Si on choque
162
Quelle raison a eue la nature 9 II 153 Il ne fant pas juger
163
dans les moindres choses II 561 Les justes se croient pécheurs Il
164
trop amples de quatre parties I 33 On aime que les docteurs graves soient
165
Racine Louis Cité I 217 II 53 par des raisons naturelles I
167
MERVEILLE Merveille de nos jours I 104 Les six merveilles à lentrée des six âges II
170
Moigno M labbé Sur la question des sciences historiques II 171
171
peut être achevé que par la mort II 237 COMPARAISON DES CHRÉTIENS
172
JésusCbrist sera à la droite pendant que Dieu lui assujettira ses ennemis
173
puissance des mouches II
176
Comment les passions sont vertus II 172 Toutes les vertus sont inutiles
179
nous sépare I 149 Que nous crie donc ce chaos et cette confusion
180
perbes 1 86 La malignité est dans le cour de lhomme dès
181
a Jamais on ne fait le mal si pleinement et si gaiement que quand on le fait
183
miracle discerne II 78
185
dance des délices de la vie II 228
186
les juifs prophéties figures
199
Quil y a loin de la connaissance de Dieu à laimer II 153 Dieu
201
1 51
203
Phrase citée sur les philosophes II
204
Le caur sent quil y a trois dimensions dans lespace Ibid On
206
Descartes I xxx I 219 Son FONTAINE Est la source pour lEntre
211
chrétiens ne manquent pas de sens I 149 Voy PROUVER Les preuves
212
MONTESQUIEU Rapproché de Pascal PERIER Marguerite Miracle dont
215
miséricorde de Dieu II
223
confirmée par miracles II 68 Voy MIRACLE
266
intelligibles 1 5 Au pluriel pour connaissances Lhomme ne peut
267
RAVAISSON M II 218 219 Pressent lavenir de
276
Ce quon définit en géométrie II 282 Il y a des mots incapables dêtre dé
288
siste I 36 Echapper à lléchappe à nos prises I 6 u Ma pensés
292
leur définition par Euclide II
293
sentir aux vérités II 296
296
libres II 281 284 Définition absurde de la lumière JI 283 Définition
301
passion 1 137139 Celui qui est dans ce doute et en fait profession
302
de prouver par des raisons naturelles limmortalité de lâme I 154 La sain
315
raisons me viennent après etc II 162
327
zèle sans science
328
Je ne sais pas comme homme ou comme légat II 201 LE Mys
329
preuves I 195 Le secret de lesprit de Dieu caché dans lEcriture II
330
Lesprit et le cæur II 297 Voy Porte Cæur nouveau II
331
Le chemin du ciel est rempli de troubles et dinquiétudes II 336337
336
Ce charme victorieux les entraine II
337
AVEUGLER Il ny a que nous que Dieu éclaire jusquelà II 340
340
de saint Augustin et bien consolatif II
342
Voy CIRCONCISIJN Le SaintEsprit repose dans les corps des saints II 241343
343
IMAGINATION Misère dun roi réduit à luimême I 49 53 Ce qui fait
354
mépriser la concupiscence et son royaume II
356
Rousseau JeanJacques Sa grande 284 notes
363
Cf I 171 Où conduisent ces deux élats connus séparément Ibid
6
Ce monarque en un mot a vers vous détesté
8
tion II 61 Cf II 229 LETTRE de consolation sur la mort de M Pascal
11
II 299
16
de lui lorsquil ny est pas I 28 Incertitude de lamitié des rois 181
18
Sabattre II Montaigne sabat dans la lâcheté I cxxxiv Opposé
25
ne valent rien dans la comédie 1 80 La cause de lamour est un je
26
tante I 37 Des chrétiens constants D I 118 Une mort constante
37
On ne voit rien de juste ou dinjuste qui ne change de qualité
38
Eclairer à Le soleil éclaire à tous II 158
34
dition des hommes I 55 143
34
opposée à la maturité de César 1 84 Voy EVANGILE
34
hommes La délicatesse est un don de la nature II 256
34
bornes I 149
34
dun hommeDieu I cxxxiv
44
pour à limproviste Juges injustes ne faites pas des lois sur lheure
46
Cf II 153
51
mencement de la béatitude du corps II 244
52
au contre I 60 1
55
I 78
56
changeant de climat Ibid On appelle juste ce quil est force
57
1 Lxxx
58
1 3
59
Ceux qui ont le cæur humilié et qui aiment la bassesse 11 96
59
ler Cest une chose horrible de sentir sécouler tout ce quon possède
60
1 212
62
LA Voy QUITTER
63
plusieurs bras Plus on a de bras plus on est fort I 64
64
Voy RÉDEMPTEUR Lunion des deux natures en JésusChrist source
66
II 158
68
210
69
est condamné dans le ciel II 118
71
Même tour dans La Fontaine Philemon et Baucis v 73
73
gée 174
74
Effet dun discours naturel Ibid Il ny a rien quon ne rende
75
mémorables qui se soient jamais imaginées I 212 Voy CRÉATION Tra
76
de la chasteté dAlexandre I 79
79
89
82
Ibid Voy PYRRHONIEN
84
que limagination I 36 Les médecins ne te guériront pas mais cest
87

Inne wydania - Wy¶wietl wszystko

Kluczowe wyrazy i wyra¿enia

Popularne fragmenty

Strona 279 - Il paraît de là que quoi que ce soit qu'on veuille persuader, il faut avoir égard à la personne à qui on en veut, dont il faut connaître l'esprit et le cœur, quels principes il accorde, quelles choses il aime; et ensuite remarquer dans la chose dont il s'agit quel rapport elle a avec les principes avoués ou avec les objets délicieux par les charmes qu'on lui donne.
Strona 106 - ... plaisir, de même, je suis coupable de me faire aimer, et si j'attire les gens à s'attacher à moi, je dois avertir ceux qui seraient prêts à consentir au mensonge, qu'ils ne le doivent pas croire, quelque avantage qui m'en revînt; et de même, qu'ils ne doivent pas s'attacher à moi, car il faut qu'ils passent leur vie et leurs soins à plaire à Dieu, ou à le chercher.
Strona 61 - ... des planètes, et prétendre avoir achevé sa preuve avec un tel discours, c'est leur donner sujet de croire que les preuves de notre religion sont bien faibles ; et je vois par raison et par expérience que rien n'est plus propre à leur en faire naître le mépris.
Strona 65 - Dieu qu'ils adorent, mais pour ceux en qui cette lumière est éteinte et dans lesquels on a dessein de la faire revivre, ces personnes destituées de foi et de grâce, qui recherchant de toute leur lumière tout ce qu'ils voient dans la nature qui les peut mener à cette connaissance, ne trouvent qu'obscurité et ténèbres...
Strona 206 - Les médecins ne te guériront pas, car tu mourras à la fin. Mais c'est moi qui guéris et rends le corps immortel.
Strona 2 - Preuve des deux Testaments à la fois. — Pour prouver tout d'un coup les deux Testaments, il ne faut que voir si les prophéties de l'un sont accomplies en l'autre. Pour examiner les prophéties, il faut les entendre : car si on croit qu'elles n'ont qu'un sens, il est sûr que le Messie ne sera point venu ; mais si elles ont deux sens, il est sûr qu'il sera venu en JÉSUS-CHRIST.
Strona 129 - C'est l'autorité seule qui nous en peut éclaircir. Mais où cette autorité a la principale force, c'est dans la théologie, parce qu'elle y est inséparable de la vérité, et que nous ne la connaissons que par elle; de sorte que pour donner la certitude entière des matières les plus incompréhensibles à la raison, il suffit de les faire voir...
Strona 24 - L'éclat de la véritable équité aurait assujetti tous les peuples. Et les législateurs n'auraient pas pris pour modèle, au lieu de cette justice constante, les fantaisies et les caprices des Perses et Allemands.
Strona 117 - Le silence est la plus grande persécution : jamais les saints ne se sont tus. Il est vrai qu'il faut vocation, mais ce n'est pas des arrêts du Conseil qu'il faut apprendre si l'on est appelé, c'est de la nécessité de parler.
Strona 151 - La nature recommence toujours les mêmes choses, les ans, les jours, les heures; les espaces, de même, et les nombres sont bout à bout à la suite l'un de l'autre. Ainsi se fait une espèce d'infini et d'éternel. Ce n'est pas qu'il y ait rien de tout cela qui soit infini et éternel, mais ces êtres terminés se multiplient infiniment. Ainsi il n'ya, ce me semble, que le nombre qui les multiplie qui soil infini1.

Informacje bibliograficzne