Obrazy na stronie
PDF
[ocr errors]

pêchés de m'élever à la gloire d'être un de ceux qui la composent. » Quand aura-t-il tout vu ? P. 16. Discours prononcé par M. Tristan. Celui-ci est fort court; à peine remplit-il une page; Montesquieu a écrit en tête : Fort bon. P. 92. Il a mis en tête du discours de Bussy Rabutin : bonne, sous-entendant sans doute le mot harangue, et à côté de celle de l'abbé Tallemant le jeune : platte. P. 107. Discours de l'abbé Montigny.....,. Montesquieu a écrit, puis rayé le mot bonne. Le récipiendaire disoit, p. 107, « désirable et ingénieux talent qui n'orne pas seulement l'esprit d'une infinité de grâces qui le rendent agréable aux autres, mais qui l'ennoblit même par l'alliance de toutes les vertus. » Le maître à danser et le maître de musique du Bourgeois gentilhomme disent à peu près la même chose de leur art. « Vous avez trouvé le secret de réglerlesbizarreries de la langue et de fixer son instabilité par le moyen de votre excellent dictionnaire, (mauvais) ouvrage de tant de mains, » P. 1 1 1. Oraison funèbre de l'archevêque de Paris Perefixe, prononcée par Cassagne. « Ce n'est pas d'aujourd'huyqu'on rend des honneurs publics à la mémoire des hommes extraordinaires. On a reconnu depuis long-temps qu'il falloit conserver le souvenir des grandes vertus après qu'elles avoient quitté la terre... Aussi n'y a-t-il rien qui semble plus humain, plus raisonnable que de pleurer nos amis, etc. » Montesquieu mit en note au sujet du mot humain : mauvais terme ; on ne doit point dans le temple du Seigneur rendre des devoirs humains. Dans cette même oraison funèbre; p. 118, « l'Église a de grands théologiens qui ne sont pas du corps de la Sorbonne. » cela est puérille. 3° paragraphe de la p. 130, plat. 2° paragraphe de la p. 131, ccla est tiré. | P. 132. « Il est vrai que pour seconder son zèle il avoit d'excellens ouvriers, des pasteurs éclairez. Mais quoy, un général d'armée est-il exempt de soin pour avoir sous luy de bons officiers ? » Comparaison mal placée.

A

P. 202. Dans le compliment de Charpentier au nom de l'Académie, lorsque le roi s'en est déclaré le protecteur. « Nous avons plus à craindre que nous ne puissions pas suffisamment remplir son intention que de la surpasser. » Plat et obscur. P. 204. Le compliment fait en 1672, par Perrault, bonne, celui de Charpentier à Colbert (p. 205), médiocre ; la harangue de Perrault au Roy, au retour de la campagne de Hollande, bonne. Quant au discours de Fléchier, p. 210. Le commencement en est fort bon, le tout assez mauvais. Au dernier paragraphe de la p. 214.Longues et fastidieuses louanges. P. 215. « Pour affermir le repos de ses peuples, notre héros va combattre lui-même ceux qui le troublent. Il croit que c'est une justice qu'il doit à ses sujets que de leur montrer le chemin de l'honneur. Il ne falloit pas toucher cette corde, défaut de jugement. P. 229. Dans un panégyrique du roi prononcé par l'abbé Tallemant « quelle joye pour ceux qu'on remportoit blessez de trouver en passant les yeux de leur maître (au crayon bon pour un héros de roman qui meurt pour sa maîtresse). C'est ici que j'aurois un beau champ pour m'étendre sur la valeur de ce grand monarque si j'osois m'y abandonner, mais j'aurois peur d'être désavoué de tous ses sujets (ilaraison) qui admirent en secretson courage, P. 232. « Il méconnoît entièrement une ville qui n'a rien de ce qu'il lui avoit laissé; la nuit y est aussi sûre et aussi brillante que le jour. » Nous voilà aux lanternes du pont Neuf. Le discours de Benserade, p. 242. Peu respectueuse. Et dans l'intitulé du discours de l'abbé Tallemant de l'article des Académiciens, Montesquieu a substitué le mot inutilité. Cette petite correction et l'avis énoncé sur le mérite du Dictionnaire de la docte compagnie intéressent peut-être ceux qui ont voué un culte à la mémoire de l'auteur de l'Esprit des lois. D'ailleurs Montesquieu paroît ne pas avoir achevé la lecture · de l'in-4° dont nous parlons; à partir de la page 259, de la moitié environ du volume, on ne rencontre plus aucune note. - G. BRUNET, de Bordeaux. \.

[ocr errors][ocr errors][merged small][merged small]

cATALoGUE DE LIvREs RAREs ET cURIEUx, DE
LITTÉRATURE, D'HIsToIRE, ETC., QUI sE
TROUVENT EN VENTE A LA LIBRAIRIH
DE J. TEcHENER, rLAcE
DU LOUVRE.

No 1 1.— NovEMBRE 1843. - |

871 AMANI (Jodoci) Gynaeceum, sive Theatrum mulierum, in quo praecipuarum omnium per Europam imprimis mationum, fœmineos habitus viderè est, artificiosissimis figuris expressos a Jodoco Amano, additis ad singulas figuras singulis octostichis Franc. Modii. Francofurti ad Manum impensis Sigismundi Feyrabendii, 1586, in-4, mar. bl., t. dor. (Janséniste, Duru.) 45-» ' Recueil de 122 jolies gravures en bois, avec une explication en vers latins. A la fin se trouve un feuillet séparé, sur lequel sont répétés le lieu d'impression, le nom de l'éditeur et la date,

- avec une vignette en bois au milieu de la page. 872 ANCIENNEs (les) TAPIssERIEs représentées en 123 planches formant 2 vol. gr. in-fol. oblong, demi-rel. 125 Ouvrage publié par MM. Jubinal et Sansonetti. · ' !

[ocr errors]
[ocr errors][merged small][ocr errors][merged small]

875 BELLAY (M artin de), seigneur de Langey ; ses mémoires,

- , contenant le discours de plusieurs choses avenues au

· · royaume de France, depuis l'an 1513 jusqu'au trespas

· · du roy François 1er. Paris, à l'Olivier de Pierre L'Huil

|

, lier, rue Saint-Jacques, 1570, in-8, mar. bleu, fil., tr.
dor. (Koehler.) . . . . . . . . . . 30-»

Bel exemplaire.

876 BERTELLII (Petri). Diversarum nationum habitus centum et quatuor, iconibus in aere incisis diligenter expressi, ordines duo processionum, unus summi pontificis, alter ser. principis Venetorum. Patavii, 1594, 2 part. en 1 vol. petit in-8, mar. bleu, t. dor. ( Janséniste), figTrois grandes figures pliées. . . . . . »-»

877 BRANToME (Pierre de BoURDEILLE, seigneur et abbé de). • Ses OEuvres, nouvelle édition, considérablement augmentée et accompagnée de remarques historiques et critiques. La Haye, 1740, 15 vol. pet. in-12, mar. r. 4, dent., fil., t. dor. (Anc. rel.). . . .. .. 130-»

• 1 | - Bel exemplaire d'une jolie édit., la rel: du 1er vol. plus moderne.

[ocr errors]

878 BRULLIoT. Dictionnaire des monogrammes. Munich , 1832, 3 tom. en 1 vol. in-4, belle demi-rel., mar., t. dor. Publié à 90 fr. .. . . . . . . 65-»

C'est le plus exact et le meilleur de tous les ouvrages publiés
sur les monogrammes; il est divisé en trois parties : la pre-
' mière contient les monogrammes : la seconde les initiales, et la
troisième les noms abrégés ou incomplets. L'auteur a mis à pro-,

o fit les travaux de Christ, Orlandi, Bartsch, Ottley et Bryan.
879 CAPrroLs delgeneral del principat de Cathalunya, com-
' tats de Rosello y Cerdanya fets en les corts celebres en
lo monestir de sant Francesh de Barcelona, per la
S. C. R. M. del rey don Phelip, nostre senor, per lo
redres del general y casa de sa deputacio en lo any
M. D. XCIX. Estampats de nou en Barcelona,-per Hie-
rony Margarit, 1630, in-4, mar. r., riche rel., espa-
gnole, t. dor. . . .. .. . . . . . . 35-»

[ocr errors]

\ volume curieux par sa reliure bizarre et chargée d'or. 880 CAPIToLs dels drets y altres coses del general del prin, cipat de Catalunya y comtats de Rossello y Cerdanya, - » fets en corts generals del any 1481, fins enlo any 1564.

[ocr errors]
[ocr errors]

Barcelona, 1635, in-1, mar. r., rel. espagnole du - - ,° - "

temps. . . . . . . . . .. . . . ' » -»

| Volume aussi curieux que le précédent, et d'une reliure aussi bizarre. - • ! - ! ! !

881 CEsARIs (Caii Julii). Commentarii de bello gallico. - (Sine loco), 1473, pet. in-fol. goth. de 152 feuil. non chiffrés, à 38 lig. à la page, rel. en mar. rouge, tr. dor., (Janséniste, Duru) . .. . . . . . .. 300-»

Exemplaire superbe, d'un livre précieux et d'une rareté insigne : le volume commence par la vie de César, de Jules Celse, ainsi (C) ay July Cesaris dictatoris exordia, et jusqu'au recto du f° 82 où se trouve cette souscription. • 1

Explicit liber, Deo gracias
T. C. anno Domini M.CCCCLXXo
tercio.

· Le texte des Commentaires commence au recto du 85e feuil., par (G) Allia est omnis divisa..., et finit au recto du 155e du livre (71e des Commentaires), par la souscription finiunt feliciter, libri commentariorum July Cesaris de bello gallico LxxIII, le verso de ce feuillet contient une table.

882 CALLIMACHI hymni, epigrammata et fragmenta (graecè et

latinè) ex recensione Theod. J. G. F. Graevii, accedunt <: variorum commentarius et annotationes Ezech. Span: ' hemii, Ultrajecti, 1697, 2 vol. in-8, mar. rouge, fil. tr. dor. fig. (Padeloup.) . . . . . . 200-»

Bel exemplaire en GRAND PAPIER, de cette bonne édition variorum, recherchée et rare.

883 CoRvINI (Joannis Arn.) Elementa juris civilis juxta ordinem institutionum imperialium erotomatice exposita, additis Germanii Cousinii J. C. receptarum utriusque juris regularum partitionibus. Amstelodami, apud Danielem Elzevirium, 1664, in-12, mar. bleu fil., t. dor. (Mackensie.). . . . . . . . ' . . . 24-»

884 CURTII RUF1 (Quinti) de rebus gestis Alexandri Magni, · cum supplementis Freinshemii, interpretatione et notis illustravit Michael le Tellier, in usum Delphini. Parisiis, 1678, in-4, mar. rouge, tr. dor. Janséniste (Anc. rel. armoiries.) . . . . . . . - 20-»

« PoprzedniaDalej »