Obrazy na stronie
PDF

5 Item, un grant Psaltier en latin, escript en grosse lettre de forme et ystoire à chacun noturne.

Istoire à chacun nocturne. Ces mots signifient que le commencement de chacun des nocturnes de ce Psautier étoit précédé d'une miniature.

6 Item, les Omélies saint Grégoire.

7 Item, ung livre en papier reliez en ais, des croniques de France.

8 Item, un petit livre de Tancret et des coustumes de Cham- pagne?

Petit livre de Tancret. Est-ce le titre d'un roman ou d'une chronique

relative à Tancrède, ce héros de la première croisade, que M. de Saulcy a

fait connoître dans plusieurs articles curieux de la bibliothèque de l'École des Chartes, tome IV, p. 301, 505.

9 Item, Regnart et les fables d'Isopet en ung volume.

C'est sans doute le roman célèbre consacré à l'histoire du Renard, et imité pendant le moyen-âge dans toutes les langues de l'Europe. Les fables d'Isopet indiquent l'une des versions en vers françois de la fin du xIIIe siècle ou du xIve des fables d'Ésope, dont la plus ancienne est due à Marie de France, et publiée dans ses œuvres. Voir Poésies de Marie de France, poète anglo-normand du xIIIe siècle, etc., publiées par Roquefort. Paris, 1820, 2 vol.in-8, t. 2, p. 59.Voyez aussi Fables inédites des xIIe, xIIIe et xIve siècles, et Fables de La Fontaine rapprochées de celles de tous les auteurs qui avoient avant lui traité les mêmes sujets, et., par A. C. Robert. Paris, 1825, in-8, T. 11, p.447.

Le Roman du Renart a été depuis quelques années le sujet de diverses publications. Les plus remarquables sont : 1o le Roman du Renart, publié d'après les manuscrits de la Bibliothèque du Roi, par M. Méon. Paris, 1826, 4 vol. in-8. Le Roman du Renart, supplément, variantes et corrections, par P. Chabaille. Paris, 1835, in-8, 1 vol. — 2° Reinardus Vulpes, carmen epicum seculis Ix et xII conscriptum, ad fidem Codd. m. edidit et annotationibus illustravit Fr. Jos. Mone, editio princeps. Stuttgardiae et Tubingae 1852, in-8. J. H. Bormans notae in Reinardum Vulpem ex editione F. J. Mone. Gandavi, 1856, in-8. – 5o Reineke Vos. Nach der Lubeker ausgabe vom Jahre 1498. Mit einleitung glossar, und anmerkungen von Hoffmann von Fallersleben. Breslau, 1854, in-8. - 4o Reinhart fuchs, von Jacob Grimm. Berlin, 1854, in-8. — 5o M. J. F. Willems. Reinhart de Vos, episch fabeldicht van de Twaelfde en Derliende eeuw, etc. Gent, 1856, in-8. — 6o Willems (J.-F.), le roman du Renard, traduit pour la première fois d'après un texte flamand du xIIe siècle; augmenté d'une analyse de ce qu'ont écrit MM. Legrand d'Aussy, Raynouard, etc. au sujet du roman du Rena.d, par Octave Delepierre. Bruxelles, 1858, in 8. 7o Extrait du Journal des Savans, de juillet 1854, contenant l'examen critique, par M. Raynouard, du Reinardus Vulpes, de M. Mone. Broch, in-8.-Reinard the Fox, by William J. Thoms, from the

[ocr errors][merged small]

foreign quarterly Review, n. xxxIv.—Voyez sur les ouvrages en différentes langues, composés à ce sujet, un article détaillé et curieux de la 4e édition du Manuel du Libraire, de M. Brunet, t. Iv, p. 61.

10 Item, ung petit livre qui s'appelle Theodor Palioloigue? (sic).

11 Item, ung petit livre qui s'appelle le Trésor de Vanerie. (Trésor de Vénerie.)

Poëme curieux en langue vulgaire, relatif à la chasse, M. J. Pichon, qui est sur le point de publier le Trésor de Venerie, m'a communiqué la note suivante :

« C'est un poëme divisé en deux parties; la première, d'une curiosité ines« timable pour l'histoire de la chasse, est le seul traité existant en françois, « et probablement en toute autre langue, sur l'art de sonner; la seconde est « un traité de la chasse en général. L'auteur Hardoyn de Fontaines Guérin, « gentilhomme angevin, l'écrivit au château de Mérarjues en Provence, où « il étoit prisonnier de la vicomtesse de Turenne.

D'une dame à qui suis prison
Qui de Turaine est vicontesse
Et outre mon gré ma maîtresse.
Ce fu 6 jours dedans Décembre
Ou temps que tant durent les nuits
Qui aux prisons fait mains annuis

, Quant de leurs doleurs leur remembre
L'an xIve vI ans di mains (1594).

« Hardoyn cite en deux endroits de son poëme les bons veneurs et son« neurs au jugement desquels il le soumet.Vous apprendrez avec plaisir que « parmi eux figure le seigneur de Jaligny, Guichard, dauphin, premier du « nom, grand-maître des arbalétriers, mort en 1405. « Le seul manuscrit connu de ce poème est à la Bibliothèque du Roi. « Il porte les armoiries de l'auteur, du roi de Sicile et du duc d'Anjou. Il « provient de la bibliothèque de M. Chatre de Cangé, dont vous avez le ca« talogue; mais vous ne l'y verrez pas si votre exemplaire ne contient pas * « le fameux dernier feuillet où sont les manuscrits d'élite qui ne faisoient pas « partie de la vente, et que M. de Cangé donna au roi. » . *

12 Item, les sept Peticions de la Patenostre.
13 Item, les Institutes. -
14 Item, plusieurs choses dictées par Christine de Pizant.

15 Item, ung aultre livre en papier que Christine a fait, de la Cité des Dames.

| Le Livre de la Cité des Dames, par Christine de Pisan, est un des ouvrages

les plus connus de ce fécond écrivain. M. R. Thomassy a publié sur cett femme célèbre un travail dont voici le titre : Essai sur les écrits politiques de Christine de Pisan. Paris, 1858. Voyez aussi P. Paris, les Manuscrits françois de la Bibliothèque du Roi. t. V. in-8, p.74 à 75;- 94 à 99; - 455 à 148; – 148 à 185., , 4 . *, . * • :: . - * ., : 1 " - - · · | ' , - 16 Item, les Martiniennes, en parchemin, cousue en une peau. Les Martiniennes. Ce sont les chroniques rédigées en latin à la fin du xHIe siècle, par un moine bénédictin nommé Martin Polonius. Ces chroniques continuées † divers auteurs ont été traduites en françois au xIve et au xve siècle. Voyez à ce sujet un excellent mémoire de l'abbé Lebeuf dans le Recueil de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, tom. XX, p. édit. in-4°; t. 55, p. 598, édit. in-12. .. | | , .

[ocr errors][ocr errors]

· La Somme-le-Roi. On désigne ordinairement sous ce titre un long traité de

morale ascétique composé en françois, dans la seconde moitié du xIIIe siècle, par Laurent, de 1'ordre des Frères prêcheurs, confesseur du Roi Philippe-leHardi. M. Lajard a publié un article étendu sur cet écrivain, dans le tome XIX de l'Histoire littéraire de la France. Il faut voir aussi les manuscrits françois de M. P. Paris, t. III, p. 588; t. IV, p. 198. — Cet ouvrage a été plusieurs fois imprimé à la fin du xve siècle. Voyez L. Hain, Repertorium Bibliographicum in quo libri omnes ab arte Typographia inventa usque ad annum MD, typis expressi, ordine alphabetico vel simpliciter enumerantur vel adcuratius recensentur. Stuttgartiae, 1828-1858 in-8, 4 vol.; vol. II, p. 245. . •

18 Item, ung petit livre de Henry de Mucy? 19 Item, les Épîtres Creton, en papier?

20 Item, le Songe vert, le Tempasteur, le Chastellain du Vergier, en papier, tous en ung livre.

21 Item, ung petit livre en papier, comment se souloient faire les tournois.

22 Item, ung petit livre qui parle des songes.
23 Item, ung petit livre en papier fait d'armories.

24 Item, lequel fait mieulx à amer, ou le fait on celui à faire, en papier. 25 Item, Boece de Consolation, en papier qui commence :

cellui qui bien bat les buissons, doit bien prendre les oisillons. .

26 Item, un autre petit de Boece, qui commence : à ta royale Majesté. |

Le Livre de la Consolation du philosophe Boece a joui pendant tout le moyen-âge d'une grande renommée. C'est un traité moral moitié en prose, moitié en vers, que ce ministre du roi Théodoric a écrit pendant sa captivité; il a été traduit en françois aux XIe, xIII, xIv et xve siècles. Les fragmens de la traduction du xIe siècle ont été publiés pour la première fois par M. Raynouard, t. II, p. 5, du Choix des poésies originales des Troubadours. (Il y a eu un tirage à part sous ce titre : Fragment d'un poëme épique en vers romans sur Boëce, imprimé en entier pour la première fois, d'après le manuscrit du xIe siècle qui se trouvait à l'abbaye de Fleury, etc. Paris, F. Didot, 1817, in-8.)

La traduction du xIIIe siècle est l'œuvre de Jean de Meung, si connu par son roman de la Rose; elle commence par ces mots, à la royale Majesté, dont il est fait mention dans l'art. 26 de ce Catalogue ; elle a été plusieurs fois imprimée aux xIv et xve siècles. (Voir Brunet, Manuel du Libraire, 4e édit., t. 1, p.391.)

eux autres traductions en vers datent du xIve siècles, et sont inédites :

l'une est d'un certain Renaud de Louhans; l'autre de Jehan de Sy, qui avait été chargé par le roi Jean d'une version complète de la Bible qu'il n'eut pas le temps d'achever. (Voyez les Manuscrits françois de la Bibliothèque royale, par M. P. Paris, t. v, p. 55.) - -

La version qui se trouvoit dans le manuscrit des sires de Jaligny, et qui commence par deux vers en proverbes, a été attribuée par M. Buchon à Charles d'Orléans. (Choix d'ouvrages mystiques avec notice. Paris, 1855, grand in-8, faisant partie du Panthéon littéraire. Notice sur Boëce, p.21.) M. Paris, qui a consacré à cette version un article de son tome V, p. 51, n'a pas adopté l'opinion émise par M. Buchon ; enfin M. Brunet indique une autre traduction imprimée à la fin du xve siècle, qui paraît être différente de celles qui précèdent. (Manuel du Libraire, 4e édit., tom. 1, p.390.)

[ocr errors]

27 Item, ung autre petit livre en papier, qui parle pour la guerre, pour le tournoy que fist messire Geuffroy de Charny.

28 ltem, un livre rimé en papier, qui parle des songes.
29 Item, un rolet d'armoirie. - -
30 Item, ung Psaltier en latin, de petit volume. /
31 Item, ung Codicille Maistre Jehan de Meun. -

32 Item, deux Épistres que Christine fist, quant noz seigneurs estoient devant Visestre. Ces deux épîtres, relatives à la paix de Bicêtre (novembre 1410), semblent

différentes du poëme intitulé la Paix, du même auteur, et que Christine dédia au duc de Guienne. Elles devoient se rapporter aux événemens de

l'été de 1410 au sujet dèsquels on peut consulter la chronique du moine anonyme de Saint-Denis (t. Iv, liv. xxxI(édit. de M. Bellaguet), et celle de Monstrelet, liv. 1er, ch. LxxII de l'édition du Panthéon littéraire.

33 Item, ung psalme de saint Jherosme.
34 Item, une prophesie de Sebille, en papier. .
35 Item, ung petit livre de la Curation des chevaulx.
36 Item, ung petit livre de dévocion, en latin.
37 ltem, les Heures de Bomiez.
38 Item, celles qui furent à madame ma mère.
39 Item, celles qui furent de monseigneur mon père ?

40 Item, celles qui furent de monseigneur le connétable, dont Dieu ait l'âme. ...

41 Item, ung petit livre des Épistres et Évangilles en françois et istorié. Les articles 57 à 40 qui précèdent, indiquent les livres de famille des sires

de Jaligny. - - Les Heures indiquées sous le n° 57 étoient celles qui faisoient sans doute partie du château de Bomiez, résidence des seigneurs de Jaligny ; celles du n° 38 avoient appartenu à Isabeau de Sancerre, mariée en secondes noces à Guichard Ier du nom, dauphin, seigneur de Jaligny, grand-maître des arbalétiers de France, dont les heures sont enregistrées sous le no59; enfin, celles qui furent au connétable indiquent le Livre d'Heures de Louis de Sancerre, maréchal de France en 1569, connétable en 1397, mort le 6 février 1402. - , " # : - : • " ' ^ CE soNT LEs LIvREs QUI oNT ToUJoURs DEMEURÉ A JALIGNY. INVENToiRE FAITE L'AN MIL IIIIc ET v1IJ, LE vI° JoUR DE JUING, oU

[ocr errors]

Premièrement. - . 42 Alixandre et César, en ung volume et de Marc, le filz Caton.

43 Item, Oroseus.
Ce sont les histoires de Paul Orose, traduites en françois.

44 Item, la destruction de Troye, rimé et istorié. - 1 ;

45 Item, le livre de Machaut. - * C'est probablement le poëme de Guillaume de Machaut sur la prise d'A

« PoprzedniaDalej »