Obrazy na stronie
PDF
ePub

nova, edidit academia scientiarum Boica. Monachii, 1829-1837, 4 tom. en 8 vol. in-4, avec grav., aussi bruché, faisant suite au précédent, formant les tomes 28 à 31.

250 - » Ouvrage des plus importans pour l'histoire d'Allemagne et rempli de fac-similés de chartes et de diplômes, et d'une foule de documéns historiques.

[ocr errors]

42 MORIN (Simon). Déclaration de Morin, de sa femme et

de mademoiselle Malherbe, touchant ce qu'on les accuse de vouloir faire une secte nouvelle, et comme quoy

ils ont tousiours esté et demeurent soubmis à l'Église. (S. n. d’impr.), 1649,- pièce de 6 pages. Déclaration de Morin, depuis peu délivré de la Bastille, sur la reuocation de ces (sic) pensées, donnez au public par les mauvais souffles, empoisonnemens et enchanteries que les démons luy avoient donné pour tromper les hommes, sous prétexte de religion. Nouuellement désabusé, par M. l'abbé de Loresse de Montmorency, sur le succès de son liure intitulé Les pensées de Morin. inuitant tous ceux qui ont eu creance de le rebuter et le faire brusler et venir trouuer ledit sieur abbé, pour estre esclaircy de leur erreur. Paris, Claude Morlot, 1649. Pièce de 6 pages. — Abrégé de l'arsenal de la foy qui est contenu en cetle copie, de la conclusion d'une lettre d'un secrétaire de saint Innocent, par luy escrite à sa sæur, sur la detraction de la foy d'autruy, lequel u'ayant de quoy la faire imprimer toute entiere, il a commencé par la fin, à la mettre en lumiere, estant en peine d'enfanter la verité de Dieu en luy, comme une femme enseinte de mettre son enfant au monde. 4 p.— 3 pièces réunies en 1 vol. in-4', demi-rel. 40—,

Les deux premières pièces, d'édition originale, appartiennent à l'histoire et au procès de ce pauvre insensé qui expia ses folies en place de Grève, le 14 mars 1663. Ces pièces ont été réimprimées de format in-8 pour être jointes au livre des pensées de Simon Morin ; mais cette édition originale est infiniment plus rare que les réimpressions. - La troisième pièce de notre recueil est d'un nommé François Dosche, que le désordre de ses idées et l'extrava

gance de son style rendoit parfaitement digne d'être, comme il l'étoit en effet, l'un des adhérens de Simon Morin. Cet Abrégé

de quatre pages est encore plus rare que les deux pièces de Simon. 43 ORACLES (LES) divertissans, où l'on trouve la décision des

questions les plus curieuses, avec un traité des couleurs aux armoiries, aux livres, aux faveurs, etc., par W. D. L. C. (M. Wulson de La Colombière). A Goude,

chez Guillaume de Hoeve, 1649, p. in-8,v.f., tr. d. 9–» 44 ORAISONS FUNÈBRES de Bossuet, Fléchier et autres ora

teurs, avec un discours préliminaire et des notices par Dussault. Paris, L. Janet, 1820, 4 vol. in-8, gr. pap. vélin; fig., rel., dos et coins de mar. r., doré en tête, non rogne.

120_) Ex. avec une lettre auth. signée de Flécbier et un autre de

4 pages de Bossuet. 45 ORDONNANCE et Edict de l'empereur Charles le Quint,

renouuellé en sa cité imperialle Daugspurg au mois de septembre m. ccccc. cinquante, pour l'extirpation des sectes, et conseruation de nostre sainte foy catholique. Imprimé à Louuain, par Seruais Sassenus, imprimeur juré (1550). p. in-4 de 12 feuilles, imprimé en lettres italiques, v. f., fil., d. s. t., reliure de Bauzonnet. - Les catalogues des liures reprouuez et de ceulx que l'on pourra enseigner par laduis de luniuersité de Loyuain; Auec lEdict et mandement de la Maieste imperiale. A Louuain, par Seruais Sassenus, imprimeur iuré. Lan de Grace M. D. L., p. in-4 de 12 feuillets, imprimé en lettres rondes, v. f., fil., d. s. t. Bauzonnet. 40–»

On a réuni ici ces deux petits volumes, parce qu'ils ne sauroient être séparés sans perdre chacun de leur valeur. Les deux recueils s'accordent si bien entre eux sous le double rapport du fond et de la forme qu'il est évident qu'ils ont été imprimés dans le même temps et dans le même but. Le premier est l'acte de la puissance séculière que l'instinct propre aux gouvernans avertissoit sans doute des dangers que les innovations religieuses font courir et aux trônes des souverains et à la paix intérieure des royaumes. Le second nous fait connoître l'intervention de l'autorité religieuse qui désignoit ainsi au bras séculier les livres hérétiques qu'il falloit proscrire, dans l'intérêt du maintien de la foi.

Ces deux livrets appartiennent donc à l'histoire, et à ce titre

ils sont dignes de toute l'attention des hommes sérieux. On se demande, il est vrai, quelquefois, si ces indices expurgatoires qui ont été si fort multipliés au xvie siècle, et que l'on, reproduit encore quelquefois de nos jours, ont obtenu tous les résultats qu'on en attendoit, s'ils n'ont pas, au contraire, en offrant un aliment à cette disposition de notre nature qui nous rend si amoureux du fruit défendu, contribué à faire rechercher un peu plus les ouvrages inscrits sur cette liste de proscription. Quelques bons esprits le pensent ainsi,et il existe quelques brochures allemandes destinées à établir ce fait. Je ne saurois pourtant me déterminer, comme les auteurs de ces brochures, tous luthériens, à blâmer la sollicitude de l'Église et de l'autorité civile sur cette matière, et je ne puis me défendre de leur savoir gré du moins de leurs pieuses intentions, quoique ces intentions n'aient pas toujours été suivies d'un heureux effet.

Les deux opuscules dont nous essayons de donner une idée sont aussi rares que curieux et se trouvent dans un état de conservation qui les rend dignes de prendre place dans une bibliothèque choisie.

G. D. 46 PETRARCHA (Francesco). Le cose volgari : sonnetti et

canzoni in vita di madonna Laura, etc., et triomphi. Venetiis, Aldus, 1501, in 8, v. f., fil., tr. d. 25-,

Bel exemplaire bien complet des feuillets blancs, du feuillet 64

et de l'avis d'Alde aux lecteurs; vol. précieux et très rare. 47 POUGENS (Charles). Trésor des origines et Dictionnaire

grammatical raisonné de la langue française. Paris, imp. royale, 1819, in-4, gr. pap. vélin, mar. r., fil. à comp. doublé de tabis, mors, tr. d.

36-) Superbe exemplaire de présent, aux armes du duc d'Orléans. 48 RACINE (Jean). OEuvres complètes avec les commen

taires de Luneau de Boisjermain. Paris, Cellat, 1768, 7 vol. in-8, mar. r. à comp., Gl., tr. d., fig.

404 » Superbe exemplaire. 49 RECUEIL DE PIÈCES.

Liste des Empereurs et Roys qui ont perdu la vie et leur royaume, par la malice de leurs favoris et de leurs ministres d'estat. Paris, 1649.- Arrest de la cour de parlement portant absolation de la calomnieuse accusation intentée contre monseigneur le duc de Beaufort, par le cardinal Mazarin. Paris, 1649. - Motifs et Rai. sons principales du parlement de Rouen pour sa jonc

.

tion avec celuy de Paris. Paris, 1649. - Dialogue burlesque de Gilles-le-Niais et du capitan Spacamon. Paris, 1649.-- Contract de mariage du parlement avec

la ville de Paris. (Mazarinades fort curieuses.) 10—0 50 RÈGLES ET CONSTITUTIONS des chanoinesses régulières de

l'ordre du Saint-Sépulchre à Jérusalem. Charleville, Hubert Raoul, 1637, p. in-8, mar. bl., fil., large dentelle, tr. d., frontispice gravé.

18-1 Ancienne reliure bien conservée. 51 RICHARDSON. Clarisse Harlowe, trad. nouv. par M. Le

tourneur, ornée de figures du célèbre Chodowiecki. Genéve, 1785, 10 vol. in-8,v. f,. fil., tr. d. Fig. avant la lettre. Rel. par Derome.

75-1 52 RoCOLES (J.-B. de). La fortune marastre de plusieurs

princes et grands seigneurs de toutes nations, depuis environ deux siècles. Cologne, Pierre Marteau, 1718,

in-12, dos de mar. rouge, non rogné, avec fig. 27—» 53 Selva (Laurens). La Métamorphose du vertueux. Liure

plein de moralité ; tiré de l'italien de Laurens Selva, et mis en françois par J. Baudoin. Paris, Charles-Sevestre, 1611, p. in-8, mar. V., fil. (avec une légère piqure de vers).

18-1 Traduction rare et peu connue d'un recueil italien qu'on annexe ordinairement à la collection des nouvelliers de cette terre fertile en conteurs, et qui a parfaitement droit d'y tenir sa place. Cet ouvrage de Laurens Selva, fondé sur une fiction assez bizarre, et exécuté sur un plan au moins aussi singulier que la conception , contient un assez grand nombre d'histoires bien racontées et écrites en général dans un but moral et religieux. Le traducteur paroît être resté fidèle à son original ; il a eu du moins le bon sens de le traduire naïvement et sans chercher à lui donner de l'esprit. Je n'oserois pas dire, tout is, que ce livre puisse prendre rang à côté des grands recueils de nouvelles italiennes, mais seulement qu'il peut encore être lu avec quelque intérêt après les chefsd'æuvre des maîtres. C'est, d'ailleurs, un livre peu commun en italien et en françois.

G. D. 54 SATYRE MENYPPÉE, de la vertu du Catholicon d'Espagne

(par Leroy, Gillot, Rapin, Passerat, etc.) Ratisbonne, 1726, 3 vol. in-8, mar. r., fil., tr. d., fig. 3 5 --- »

Ancienne reliure bien conservée.

.

55 SAVARY, seigneur de Breues. Discours abrégé des moyens

d'anéantir et réunir la monarchie des princes ottomans. (Paris, vers 1605.) In-4°, vélin (au chiffre de Gaston d'Orléans), très bien conservé.

3056 SCARRON. OEuvres complètes. Amsterdam. Wetstein,

1752, 7 vol. in-12, dos et coins de mar. r., doré en tête, non rogné. .

4057 SÉVIGNÉ (Marie de Rabutin Chantal, marquise de). Ses

Lettres à sa fille et à ses amis, édition publiée par Th.A. Grouvelle. Paris. Bossange, 1806, 8 vol. in-8, mar. r., dent., fil., tr. d., doublé de tabis.

125-) Exemplaire en papier vélin et avec un grand nombre de portraits

ajoutés. 58 SYDRACH LE GRANT PHILOSOPHE, fontaine de toutes sciences

contenant mil quatre vingts et quatre demandes et les solutions dicelles : comme il appert en la table sequente. Imprimé nouuellement à Paris par Alain Lotrian et Denys Janot, sans date (vers 1500), pet. in-4 goth., à 2 col.,

mar. r., fil., tr. d. (Anc. rel.). Bel ex. 354) 59 TESTAMENT POLITIQUE du marquis de Louvois, premier

ministre d'état sous le règne de Louis XIV (par San. dras de Courtilz). Cologne, 1706, in-12, mar. v. fil. tr. d. ( Anc. rel. de Dusseuil.).

1460 TOMBEAU du socianisme', ou nouvelle méthode d'expli

quer les mystères de la Trinité, auquel on a ajouté le nouveau visionnaire de Rotterdam (par Noël Aubert de Versé). Francfort, 1687, in-12, mar. bleu, fil., tr. d.

(Belle anc, rel). . 61 TRANSLATION de l’Epistre du Roy très chrestien Fran

çois ser à nostre saint père Paul III, par laquelle est respondu aux calomnies contenues en deux lettres envoyées audit saint-père par l'empereur Charles V. Paris, Robert Estienne, 1543, pet. in-8, mar. bl., fil., tr. d. (Bel. ex., rel. de Niedrée.).

25

15

[ocr errors]
« PoprzedniaDalej »