Obrazy na stronie
PDF
ePub
[ocr errors][merged small][merged small][merged small]

Peu d'ouvrages ont obtenu, depuis le commencement de ce siècle, un succès plus éclatant et plus durable que les Histoires de Fénelon et de Bossuet, publiées par M. le cardinal de Bausset; mais le mérite de ces deux ouvrages remarquables n'a peut-être jamais été apprécié avec plus de finesse et de précision que dans cette courte lettre adressée à l'auteur par le roi Louis XVIII, et que nous croyons devoir reproduire ici comme digne à tous égards d'être conservée dans la mémoire de tous les hommes de goût :

« Écrire l'histoire de deux grands hommes contemporains, également célèbres dans le même genre, unis d'abord, puis divisés avec éclat, et, sans jamais se contredire, les faire tous deux chérir et respecter, étoit un effort que Plutarque luimême n'osa pas tenter. Vous l'avez cependant entrepris, monsieur ; et si le nom de l'auteur, la magie du style, l'art de rendre historique, ainsi que Bossuet lui-même l'a fait dans les Variations, les choses les plus étrangères au domaine de l'histoire; si tout cela, monsieur, ne me fait pas illusion, je crois pouvoir affirmer que jamais on ne dira de vous ; magnis tamen excidit ausis. a

he Cette lettre a été insérée dans la Revue encyclopédique, tome 24. Novembre, 1824, page 536.

IV,

LETTRE DE LA VIERGE AUX HABITANS DE MESSINE

On a souvent entendu parler de la lettre adressée par la Sainte Vierge aux habitans de Messine ; peu de personnes

ont

vu cette pièce singulière. Voilà pourquoi nous en donnons ici la traduction d'après un texte latin que l'on peut dire en quelque sorte officiel, puisqu'il est gravé derrière le maître-autel d'une église de Messine, qui porte ce titre de Madonna della lettera (1)

« LETTRE ADRESSÉE, SELON UNE ANCIENNE ET PIEUSE TRADITION,

PAR LA VIERGE MARIE AUX HABITANS DE MESSINE.

Marie vierge, fille de Joachim, humble servante de Dieu, mère de Jésus-Christ crucifié, de la tribu de Juda, de la race de David, aux habitans de Messine, salut et bénédiction de Dieu le père tout-puissant. **. Vous m'avez avec grande foi, ainsi que l'atteste un acte public et authentique, envoyé des messagers et des députés ; vous confessez que notre cher fils, engendré de Dieu, est Dieu et homme tout ensemble, et qu'après sa résurrection, il est monté au ciel, reconnoissant ainsi la voie de vérité au moyen de la prédication de l'apôtre Saint-Paul, élu du Seigneur; pour cette raison, nous bénissons vous et votre ville dont nous voulons être à perpétuité la protectrice. De Jérusalem, l'an : 42me de notre fils, Indiction frë, aux nones de juin, le 27e jour de la lune, 5me férie. »

Le pape Benoît XIII semble admettre sans autre difficulté l'authenticité de cette pièce, puisque nous apprenons que par une bulle spéciale, il accorde cent jours d'indulgence à toutes les personnes qui réciteroient avec dévotion en latin la prière suivante que nous avons également traduite :

« Je vous salue , fille de Dieu le père, qui avez choisi pour fils les habitans de Messine; je vous salue, mère de Dieu le fils, qui avez écouté avec un coeur de mère les habitans de Messine; je vous salue épouse du Saint-Esprit, qui avez uni les habitans de Messine à l'esprit de vérité.

« Je vous salue, Temple de la sainte Trinité, qui avez béni les habitans de Messine au moyen de votre lettre.' »

(1) Ce texte est cité dans les Souvenirs de la Sicile, de M. le comte de Forbin. Paris, imprim. roy., 1823, gr. in-8, page 199.

ET

CATALOGUE DE LIVRES RARES ET CURIEUX, DE

LITTÉRATURE, D'HISTOIRE, ETC., QUI

SE TROUVENT A LA LIBRAIRIE DE

J. TECHENER, PLACE

DU LOUVRE ,

n° 12.

No 1. -- JANVIER 1843,

Vas

1 ARTICLES de le stil et instructions nouuellement faitz

par la souueraine court du parlement de Prouence a la requeste de messieurs les gens du roy sur labbreuiation des

proces et plaideries utilz et necessayres a tous officiers de justice.... publiees a laudience le quatorsiesme lour du moys de feburier lan m. D. xlij. auec plusieurs arrests et lettres royaulx de consequence en faueur de tout le bien public de Prouence. Cum priuilegio. 1542. On les vend a Aix, a la grand salle du palays par Cauallis. On lit à la fin : Cy finissent les lettres royaulæ de nouuel imprimez a Lyon chez le Prince le xviij Dapuril mil cinq cens quarante deux. In-4 goth. de 16 ff. sign. A-C. Au verso du frontispice se trouve le portrait de S. Loys de France, gravé sur bois. – A la suite de ce premier recueil on a placé quatre feuillets du même format et à peu près du même temps, imprimés également en caractères go!hiques, contenant aussi divers actes du parlement de Provence, et entre autres celui-ci :

Arrest par lequel est prohibe et defendu a tous prelatz, chapitres, prieurs, vicaires et administrateurs des eglises, de ne faire aulcunes exactions soit pour occa. sion des enterrementz, sepultures, solennizations de mariage, baptesme, sonnerie de cloche et aultres divins

sacrements, donne par la court de parlement de Prouence le 19 de feburier mil cinq quarante troys a la natiuite notre seigneur, le tout formant 1 vol. gr. in-4, v. f., fil. tr. d. (Simier).

35Recueil curieux d'actes inconnus ou du moins complètement oubliés aujourd'hui et qu'il est pourtant utile de consulter, non seulement sous le rapport de l'histoire de la législation, mais aussi pour se former une idée exacte des mœurs de nos aïeux. De pareils documents intéressent au moins autant l'historien et le philosophe que le jurisconsulte de profession, et ceux qui ont pris le soin de feuilleter les vieux recueils de ce genre n'ont jamais eu à regretter la peine qu'ils s'étoient donnée.

Ce recueil intéressant et très rare, offre encore une particularité qui ne paroitra pas indigne d'être mentionnée : c'est qu'il est précédé d'une pièce macaronique, en vers, d'Antoine de Arena, sous le titre suivant :

Anthonius Arena (sic) solleriensis, index regius ville sancti Remigii playdegiare volentibus de venuta excellentissimi nouelli presidentis domini Ioannis Meynerii domini Ville de Aupeda auisamentum mandat.

Cette pièce se compose de quarante-quatre vers élégiaques, et n'a probablement pas été comprise dans le recueil des ouvres d'Antoine de Arena.

G. D. 2 AVANTURES D'ABDALLA fils d'Hanif envoyé par le sultan

des Indes à la découverte de l'isle Borico, où est la fontaine merveilleuse dont l'eau fait rajeunir, etc., traduites en françois sur le ms. arabe trouvé à Batavia par M. de Sandisson (M. l'abbé Jean-Paul Bignon). La Haye, Guillaume de Voys, 1713, in-12, dos et coins de mar. r., non rogné, fig. .

12-» Cette édition contient tous les contes orientaux composés par l'abbé Bignon, sous ce titre. — M. Colson, rédacteur de l'Histoire de Chine, composa la deuxième partie qui parut avec l'édition de

1773, en 2 vol. in-12. 3 BIBLIA SACRA, vulgatæ editionis, Sixti V pont. max. jussu

recognita et Clementis VIII auctoritate edita, Coloniæ, 1682, pet. in-8, mar. r., fil., tr. d.

Bel ex. relié par Simier, à l'imitation des reliures du temps : cette édition est très bien imprimée en petits caractères bien lisibles; quelques amateurs la préfèrent à l'édition dite des Évêques,

parce qu'elle a les versets séparés. 4. BIBLE (la sainte) en latin et en françois, suivie d'un

dictionnaire étymologique, géographique et archéolo

[ocr errors]

40

[ocr errors]

gique. Paris, Lefévre, 1828, 13 vol. in-8, dos et coins de mar. V., pap. vél., fig. sur pap. de Chine, par Deveria.

110---1 5 Boileau DESPRÉ AUX. OEuvres complètes avec un com

mentaire par M. de Saint-Surin, ornées de douze fig. Paris, Blaise, 1821, 4 vol. in-8. v. m., fil., port, et fig.

256 BOISTUAU (Pierre), surnommé Launay, natif de Breta

gne. Histoire des persécutions de l'Eglise chrestienne et catholique, faisant un ample discours des merveilleux combatz qu'elle a soustenuz, etc. Paris, Robert Mangnier, 1572, pet. in-8., d. v. f. .

107 BOSSUET. OEuvres complètes. Paris, Delestre-Boulage,

1821, 21 vol. in-8, v. bl., fil., tr. m., fers à froid. Thouvenin (Peu commun).

130-> 8 BOURDALOUE ( le P. Louis). Sermons (publiés par le P.

Fr. Bretonneau). Paris, Rigaud, 1707-34, 16 vol. in-8, avec portrait, superbe ex., rel. en mar. bleu janseniste,

295_ 9 BRANTOME ( Pierre de Bourdeille, seignenr et abbé de).

OEuvres considérablement augmentées et accompagnées de remarques historiques et critiques. La Haye, 1740, 15 vol. pet. in-12, v. f., fig.

150_n 10 BURIE (Pierre). La deffence de l'escolle de médecine et

de Galien contre M. I. Guibelet d'Evreux, et advis sur ses trois discours philosophiques. Rouen, du PetitVal, 1605, in-12, y. f. .

97) 11 Casalu (Joan-Bapt.) de profanis et sacris veteribus

ritibus, sive Ægyptiorum, Romanorum, etc.; de veteribus Christianorum ritibus. Romæ, 1644, 1645, in-4, v. f., aux armes de de Thou.

25Bel exemplaire d'un ouvrage curieux contenant 46 planches à

part du texte, et beaucoup tirées avec le texte. 12 CENSORINI, de die natali commentarius ; Ilenricus Lin

denbrogius recensuit, notisque illustravit. Lugd.-Bata

par Duru.

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
« PoprzedniaDalej »