Obrazy na stronie
PDF
ePub

VİE

DE

N. S. JÉSUS-CHRIST.

BT
301
•P864

[merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][graphic][subsumed][merged small][merged small][merged small][merged small]
[ocr errors]

Vignaud 2-8-27

CHAPITRE I

M. RENAN PEINT PAR LUI-MÊME.

<< C'était quelque chose d'anologue à la doctrine stérile du faquir musulman, à cette science creuse qui s'agite autour d'une mosquée, grande dépense de temps et de dialectique faite en pure perte, et sans que la bonne discipline de l'esprit en profite.

«La science du scribe était purement barbare, absurde sans compensation, dénuée de tout élément moral. Pour comble de malheur, elle remplissait celui qui s'était fatigué à l'acquérir, d'un ridicule orgueil. Fier du prétendu savoir qui lui avait coûté tant de peine, le scribe juif avait pour la culture grecque le même dédain que le savant musulman a de nos jours pour la civilisation européenne.

« Le propre de ces cultures scolastiques est de fermer l'esprit à tout ce qui est délicat, de ne laisser d'estime que pour les difficiles enfantillages où l'on a usé sa vie et qu'on envisage comme l'occupation naturelle des personnes faisant profession de gravité. >>

(E. RENAN, Vie de Jésus, pages 207 et 208.)

[ocr errors]
« PoprzedniaDalej »