Obrazy na stronie
PDF
ePub
[graphic][merged small][merged small][merged small]
[graphic][subsumed][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][subsumed][subsumed]
[graphic][subsumed]

ÉCOLE ITALIENNE.****** PH. LAURI. oooo CAB. PARTICUlier.

DIANE ET ACTÉON.

Nous avons déjà vu le même sujet, traité par Le Sueur, sous le no. 593, et par Albane, sous le no. 722. Dans celui-ci, le peintre Philippe Lauri, contemporain des deux premiers, a mis une variété et un charme des plus agréables.

On déciderait difficilement qui doit avoir la préférence des figures ou du paysage. Si la correction et l'élégance règnent dans les unes, le naturel et le beau ne se font pas moins sentir dans l'autre. Les deux groupes de nymphes, formant la cour de Diane, se trouvent réunis par la cascade, qui jette dans cette partie un mouvement délicieux. Les figures sont peintes d'une manière délicieuse; le coloris est de la plus grande délicatesse. Un caractère de vérité distingue le paysage; les arbres sont peints savamment. Les chiens sont également bien touches; les masses de lumières sont larges et bien ordonnées. Toute la composition est éclairée par un soleil chaud et

brillant.

Ce tableau était, en 1764, dans la possession de l'évêque de Bristol, Thomas. Il fut gravé alors par le célèbre Guillaume Wollett.

Larg., 1 pied 6 pouces; haut., 12 pouces 6 lignes.

« PoprzedniaDalej »