Mélanges de critique et de philologie, Tom 3

Przednia ok³adka
D'Hautel, 1812
0 Recenzje
Nie weryfikujemy opinii, ale staramy siê wykrywaæ i usuwaæ fa³szywe tre¶ci
 

Co mówi± ludzie - Napisz recenzjê

Nie znaleziono ¿adnych recenzji w standardowych lokalizacjach.

Inne wydania - Wy¶wietl wszystko

Kluczowe wyrazy i wyra¿enia

Popularne fragmenty

Strona 362 - C'est de lui que nous vient cet art ingénieux De peindre la parole et de parler aux yeux; Et par les traits divers de figures tracées, Donner de la couleur et du corps aux pensées.
Strona 176 - Carmine qui tragico vilem certavit ob hircum, 220 Mox etiam agrestes Satyros nudavit et asper Incolumi gravitate jocum tentavit eo, quod Illecebris erat et grata novitate morandus Spectator functusque sacris et potus et exlex.
Strona 104 - ... à noircir, et lorsque ces hommes sont parvenus à soixante ans, leurs cheveux sont entièrement noirs. Les mêmes ont, hommes et femmes, huit doigts à chaque main et autant à chaque pied. Ils sont très-belliqueux , et il y en a toujours cinq mille, tant archers que lanceurs de javelots, qui accompagnent le Roi des Indiens dans ses expéditions militaires.
Strona 278 - Dufour, dans sa préface, que l'on eut pour cette édition, me persuada que je devais cesser d'être traducteur, et que je pourrais aspirer à quelque chose de plus grand. Je me mis donc en tête de chercher des mémoires assez précis et assez fidèles pour...
Strona 9 - J'ose assurer à votre majesté que le nom de ce rare jeune homme ne déparera point la liste de son académie , et je lui demande cet honneur pour M. de Villoison. Je ne sais si j'ai eu l'honneur de parler à...
Strona 94 - Crésus en colère, faites -vous donc si peu de cas de ma félicité que vous me jugiez indigne d'être comparé avec des hommes privés ? - Seigneur, reprit Solon, vous me demandez ce que je pense de la vie humaine : ai-je donc pu vous répondre autrement, moi qui sais que la Divinité est jalouse du bonheur des humains, et qu'elle se plaît à le troubler ? Car dans une longue carrière on voit et l'on souffre bien des choses fâcheuses. Je donne à un homme soixante-dix ans pour le plus long terme...
Strona 104 - Dans les montagnes de l'Inde, où croissent les roseaux, il ya une nation d'environ trente mille âmes, dont les femmes n'enfantent qu'une fois en leur vie. Leurs enfants naissent avec de très-belles dents dans les deux mâchoires. Les mâles et les femelles ont dès leur naissance les cheveux blancs ainsi que les sourcils. Jusqu'à l'âge de trente ans, ils ont le poil blanc par tout le corps ; mais à cet âge ils commencent à noircir, et lorsque ces hommes sont parvenus à soixante ans, leurs...
Strona 96 - ... et des autres , et en cela il l'emporte sur le riche. D'ailleurs , il a l'usage de tous ses membres, il jouit d'une bonne santé, il n'éprouve aucun malheur, il est beau, et heureux en enfants. Si à tous ces avantages vous ajoutez celui d'une belle mort, c'est cet homme là que vous cherchez, c'est lui qui mérite d'être appelé heureux.
Strona 364 - La généalogie des différents chefs qui la commandaient, prise, en remontant d'âge en âge, nous conduira jusqu'à un temps où nous ne trouverons plus que des générations absolument poétiques, •des nymphes filles d'un fleuve, des hommes nés du commerce d'un dieu avec une femme mortelle, dont la famille sera inconnue, ou ne se trouvera que dans les critiques des siècles postérieurs à Alexandre. Alors nous regarderons cette époque comme celle du commencement de cotte famille ; tout ce...
Strona 253 - ... déclarée du roi. Pour faire sa cour à cette dame , l'abbé fit graver à la tête de sa traduction une belle planche où l'on voit madame de Maintenon à genoux au pied du crucifix, et au bas étoient écrites ces paroles tirées de David : Audi, filia, Rex concupiscet decorem tuum.

Informacje bibliograficzne