Oeuvres de l'abbé Fleury, Tom 1

Przednia ok³adka
Chez Lefèvre, 1844 - 1362
 

Co mówi± ludzie - Napisz recenzjê

Nie znaleziono ¿adnych recenzji w standardowych lokalizacjach.

Wybrane strony

Inne wydania - Wy¶wietl wszystko

Kluczowe wyrazy i wyra¿enia

Popularne fragmenty

Strona 562 - Le baptistère était d'ordinaire bâti en rond, ayant un enfoncement où l'on descendait par quelques marches pour entrer dans l'eau; car c'était proprement un bain. Depuis, on se contenta d'une grande cuve de marbre ou de porphyre, comme une baignoire ; et enfin on se réduisit à un bassin, comme sont aujourd'hui les fonts. Le baptistère était orné de peintures convenables à ce sacrement, et meublé de plusieurs vases d'or et d'argent pour garder les saintes huiles, et pour verser l'eau.
Strona 20 - Eglise, ni sa puissance de remettre les péchés ? comment donner Jésus-Christ à ceux qui ne croient point le recevoir ? Cependant je sais que, dans les lieux où les Missionnaires et les troupes sont ensemble, les Nouveaux Convertis vont en foule à la communion. Ces esprits durs, opiniâtres, et envenimés contre notre religion, sont pourtant lâches et intéressés. Si peu qu'on les presse, on leur fera faire des sacrilèges innombrables; les voyant communier, on croira avoir fini l'ouvrage;...
Strona 559 - ... c'étaient ces sépulcres des martyrs que l'on appelait mémoires ou confessions. Elles étaient sous terre, et on y descendait par-devant l'auteL Il demeurait nu hors le temps du sacrifice , ou seulement couvert d'un tapis, et rien n'était posé immédiatement dessus ' ; depuis on l'environna de quatre colonnes aux quatre coins, soutenant une espèce de tabernacle qui couvrait tout l'autel, et que l'on nommait ciboire à cause de sa figure, qui était comme une coupe renversée : car les anciens...
Strona 315 - Elle est sans doute la plus ancienne, puisqu'il est plus aisé de dresser des tentes que de bâtir des maisons; et elle a toujours passé pour la plus parfaite, comme attachant moins les hommes à la terre. Aussi elle marquait mieux l'état des patriarches, qui n'habitaient cette terre que comme voyageurs attendant les promesses de Dieu, qui ne devaient s'accomplir qu'après leur mort. Les premières villes dont il soit parlé furent bâties par les méchants, par Caïn et par Nemrod.
Strona 325 - ... c'est le paysan qui nourrit les bourgeois, les officiers de justice et de finance, les gentilshommes, les ecclésiastiques; et, de quelque détour que l'on se serve pour convertir l'argent en denrées ou les denrées eu argent, il faut toujours que tout revienne aux fruits do la terre et aux animaux qu'elle nourrit.
Strona 162 - Mais que ferai-je de mon bien quand j'en aurai acquis ? mais est-il avantageux d'être fiche? c'est ce que l'on ne cherche point.... «Le véritable savant, le véritable philosophe, va plus loin , et commence de plus haut. Il ne s'arrête ni à l'autorité des autres, ni à ses préjugés. Il remonte toujours jusqu'à ce qu'il ait trouvé un principe de lumière naturelle, et une vérité si claire , qu'il ne la puisse révoquer en doute. Mais aussi, quand il l'a une fois trouvée , il en tire hardiment...
Strona 124 - ... point étudié. Il suffisait qu'elles fissent admirer la profonde érudition des auteurs. On a imité de même les orateurs : on a harangué en latin, et on a farci des discours français de passages latins. En un mot, on a cru que se servir des anciens c'était les savoir par cœur, parler des choses dont ils ont parlé et redire leurs propres paroles ; au lieu que, pour les bien imiter , il fallait choisir les sujets qui nous conviennent, comme ils se sont appliqués à ceux qui leur convenaient,...
Strona 141 - De sorte que qui serait assez heureux pour joindre des sensations agréables aux premières instructions que l'on donne des choses utiles pour les mœurs ou pour la conduite de la vie , en un mot, de joindre le bien véritable avec le plaisir, aurait trouvé le secret de la meilleure éducation.
Strona 291 - Nous devons être aussi extraordinaires aux Indiens que les Indiens le sont ici. Des hommes vêtus de longs habits, à qui on ne voit que le visage fort blanc, doivent y paraître des spectres ; et je ne m'étonne pas si les Siamois s'enfuient d'abord à l'approche des missionnaires. Mais quand des...
Strona 82 - Zenon avaient tant recherchée et dont ils avaient tant discouru, les solitaires la pratiquaient, et beaucoup plus excellemment, sans disputer et sans discourir. Ils vivaient dans une tranquillité parfaite, vainqueurs de leurs passions, et continuellement unis à Dieu. Ils n'étaient à charge à personne; et sans écrire, sans presque parler, sans se montrer que rarement, ils instruisaient tout le monde par leur exemple et par l'odeur de leurs vertus. Il ne faut donc pas s'étonner de la...

Informacje bibliograficzne