Obrazy na stronie
PDF
[ocr errors][ocr errors][ocr errors]

[ocr errors]

A

L I V R E S E P I'IE M E,
F A B LE PRE MIE R E.
Les Animaux malades de la peste.

UN mal qui répand la terreur,
Mal que le Ciel en sa fureur
Inventa pour punir les crimes de la terre,
La peste (puisqu'il faut l'appeller par son nom )
Capable d'enrichir en un jour (1) l'Acheron,
Faisoit aux Animaux la guerre. .
Ils ne mouroient pas tous, mais tous étoient frap-

[ocr errors][merged small][ocr errors]
[graphic][graphic][graphic]
[ocr errors]

| Plus d'amour, partant plus de joie.

Le Lioii tint conseil , & dit : mes chers amis :

· # crois que le Ciel a permis · Pour nos péchés cette infortune :

[ocr errors]

| | On fait de pareils dévoûmens. . . : · Ne nous flattons donc point, voyons sans indul· gence -

[ocr errors]
[ocr errors]

Est-ce un péché ? Non, non, vous leur fites, Sei

' glleur , -
En les croquant beaucoup d'honneur.
Et quant au Berger, l'on peut dire
Qu'il étoit digne de tous maux ,

[ocr errors]
[ocr errors]
[graphic]
[graphic]
[ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors]

ou noir.

[graphic]
[graphic]
[merged small][ocr errors][merged small]

QUe le bon soit toujours camarade du beau,
· Dès demain je chercherai:femme ; -
Mais comme le divorce entr'eux n'est pas nouveau,
Et que peu de beaux corps, hôtes d'une belle ame,
Assemblent l'un & l'autre point. " -
Ne trouvez pas mauvais que je ne cherche point.

[merged small][ocr errors]
[graphic]
« PoprzedniaDalej »