Oeuvres de Boileau-Despréaux: ornées de douze figures d'après des dessins nouveaux ...

Przednia ok³adka
J.J. Blaise, 1821
0 Recenzje
Nie weryfikujemy opinii, ale staramy siê wykrywaæ i usuwaæ fa³szywe tre¶ci
 

Co mówi± ludzie - Napisz recenzjê

Nie znaleziono ¿adnych recenzji w standardowych lokalizacjach.

Spis tre¶ci

Inne wydania - Wy¶wietl wszystko

Kluczowe wyrazy i wyra¿enia

Popularne fragmenty

Strona 337 - Cependant, sur le dos de la plaine liquide S'élève à gros bouillons une montagne humide. L'onde approche, se brise, et vomit à nos yeux, Parmi des flots d'écume, un monstre furieux.
Strona 24 - Amor docuit natorum sanguine matrem commaculare manus ; crudelis tu quoque, mater : crudelis mater magis, an puer improbus ille? improbus ille puer ; crudelis tu quoque, mater.
Strona 436 - Au reste , le sublime de Démosthène vaut sans doute bien mieux dans les exagérations fortes et dans les violentes passions, quand il faut, pour ainsi dire, étonner l'auditeur. Au contraire, l'abondance est meilleure lorsqu'on veut, si j'ose me servir de ces termes, répandre une rosée agréable (/;') dans les esprits ; et certainement un discours diffus est bien plus propre pour les lieux communs , les péroraisons , les digressions , et généralement pour tous ces discours qui se font dans...
Strona 376 - Voilà de fort petites paroles ; cependant il n'ya personne qui ne sente la grandeur héroïque qui est renfermée dans ce mot , Qu'il mourût , qui est d'autant plus sublime , qu'il est simple et naturel , et que par là on voit que c'est du fond du cœur que parle ce vieux héros , et dans les transports d'une colère vraiment romaine.
Strona 300 - A cela je pourrois vous répondre en général, sans entrer dans une plus grande discussion , que le sublime n'est pas proprement une chose qui se prouve et qui se démontre; mais que c'est un merveilleux qui saisit , qui frappe , et qui se fait sentir.
Strona 249 - L'antiquité d'un écrivain n'est pas un titre certain de son mérite ; mais l'antique et constante admiration qu'on a toujours eue pour ses ouvrages est une preuve sûre et infaillible qu'on doit les admirer. (Vil...
Strona 427 - Heureux celui qui près de toi soupire , Qui sur lui seul attire ces beaux yeux , Ce doux accent et ce tendre sourire ! Il est égal aux dieux. De veine en veine une subtile flamme Court dans mon sein sitôt que je te vois ; Et dans le trouble où s'égare mon âme , Je demeure sans voix. Je n'entends plus ; un voile est sur ma vue ; Je rêve , et tombe en de douces langueurs ; Et , sans haleine , interdite , éperdue , Je tremble , je me meurs ".
Strona 292 - QUE LA LUMIÈRE SE FASSE , ET LA LUMIÈRE SE FIT :
Strona 496 - ... qui ne sont pas des décisions si souveraines qu'il s'imagine. De fait , accusant Platon d'être tombé en plusieurs endroits , il parle de l'autre comme d'un auteur achevé , et qui n'a point de défauts ; ce qui , bien loin d'être vrai , n'a pas même une ombre de vraisemblance. Et, en effet, où trouverons-nous un écrivain qui ne pèche jamais, et où il n'y ait rien à reprendre? CHAPITRE XXVII. Si l'on doit préférer le médiocre parfait au sublime qui a quelques défauts.
Strona 413 - Pluton sort de son trône, il pâlit, il s'écrie: II a peur que ce dieu, dans cet affreux séjour, D'un coup de son trident ne fasse entrer le jour; Et, par le centre ouvert de la terre ébranlée, Ne...

Informacje bibliograficzne