Obrazy na stronie
PDF
ePub
[blocks in formation]
[merged small][merged small][ocr errors][ocr errors][merged small]

Une théorie de la littérature générale manquait à la littérature française, quand Marmontel en établit les lois, en développa les principes dans une suite d'articles publiés d'abord dans l'Encyclopédie , et réunis ensuite sous le titre d'Élémen's de Littérature. Cet ouvrage , résultat d'une expérience de trente années, offrit le dépôt, et, en quelque sorte, le réservoir des plus saines doctrines littéraires, justifiées par les exemples les plus irréprochables; il devait faire, et fit autorité. Si le Lycée de Laharpe, en en élaguant ce que la passion et l'esprit de parti ont in

[ocr errors][merged small][merged small][ocr errors][ocr errors][merged small]

fecté, est le livre des élèves qui demandent des opinions arrêtées et des jugemens faits, les Élémens de Littérature sont le livre des disciples qui n'acceptent les maximes du maître qu'après les avoir goûtées par l'examen, et se les être appropriées, par la réflexion.

Nous réimprimons, dans un format commode et portatif, un ouvrage devenu plus nécessaire aujourd'hui qu'il peut être opposé aux innovations d'une école qui se dit originale et qui n'est que bizarre. Elle y. apprendra que les rêveries du délire ne ressemblent aux créations de l'imagination que parce qu'elles en sont la ridicule parodie; elle s'y convaincra que les accouplemens de mots qui heurlent de se rencontrer décèlent à la fois l'absence du goût, l'inculture de l'esprit, et l'ignorance

tras voul iterare,

S hasar omnes ut

[blocks in formation]

que o

core, ces

létre ret

ique a consenti

God

de la langue; elle saura enfin, cette école tudesque, que les chefs-d'oeuvre du génie sont les faciles produits de la force et de la volonté, tandis que la contrainte révèle l'origine des monstres, et que les efforts désho-. norent et abrégent leur carrière.

Cependant l'homme célèbre dont nous voulons propager le testament littéraire, s'il méprisait les nouveautés hasardées, eût accueilli les réformes utiles. Académicien, ce titre le constituait l'un des conservateurs des traditions passées en lois; mais celui de philosophe lui indiquait l'époque où, pour être respectées encore, ces traditions auraient besoin d'être renouvelées. Le monde politique a marché, et Marmontel eût consenti que, cédant à l'ascension universelle , le monde littéraire marchât après lui. Ainsi, il aurait vu sans

étonnement s'agrandir le domaine de l'épopée; se retremper aux eaux de la Tamise et du Danube les ressorts affaiblis de notre Melpomène; il aurait admiré, dans notre éloquence nationale, les importations parlementaires; dans nos narrations · historiques, ce patriotisme, cette philanthropie qui les échauffent; enfin, dans les tableaux que l'imagination trace de la nature ou de la société, Marmontel eût accueilli des caractères peints avec plus de vigueur, des moeurs représentées avec plus de fidélité, des passions reproduites avec plus de profondeur et d'énergie.

Ces améliorations, que le siècle appelle et que la raison avoue, notre auteur n'a pu que les prévoir et les désirer; le littérateur qui abien voulu jeter un oeil d'ordre sur notre édition s'est chargé de constater leur

« PoprzedniaDalej »