Procès-verbaux: rapports et communications diverses, Tomy 1-3

Przednia ok³adka
 

Co mówi± ludzie - Napisz recenzjê

Nie znaleziono ¿adnych recenzji w standardowych lokalizacjach.

Kluczowe wyrazy i wyra¿enia

Popularne fragmenty

Strona 14 - J'avoue que Dieu ne leur a donné aucun fonds en propriété; mais il leur a assigné leur subsistance sur les biens que vous 'possédez, tout autant que vous êtes de riches.
Strona 75 - Vous donnez ainsi à l'activité intellectuelle du pays la spontanéité et l'harmonie qui sont les conditions essentielles du progrès. Vous entretenez, dans la France entière, des foyers dont la chaleur se répand partout, mais dont les rayons ne laissent jamais de converger au centre. Vos moyens sont multiples, votre but est commun, et cette science dont vous professez le culte, la science moderne, scrupuleuse et persévérante dans l'analyse, prudente et réfléchie dans la synthèse, vous n'avez...
Strona 76 - ... été possible d'offrir à la ville la glorification épanouie de Jeanne d'Arc, comme on aurait dû la comprendre depuis longtemps. Je ne puis vous cacher, Messieurs, les profondes et douces impressions que j'ai souvent éprouvées en parcourant les trois salles où tout parle si vivement de 1428 : je ne sais quel parfum d'héroïsme et de candeur, de vaillance et de simplicité, semblait s'échapper de ces milliers d'objets consacrés à la Jeanne de Domremy, une paix suave berçait mon âme,...
Strona 170 - Le choix des scènes ou des personnages représentés n'était pas arbitraire ; il s'inspirait des goûts du propriétaire, de sa profession, de son caractère, en rappelant le plus souvent les souvenirs de sa famille ; quelquefois la composition est allégorique, et alors le feu, comme de raison, y joue le rôle principal; d'autres fois, par un de ces jeux de mots qui étaient dans l'esprit de l'époque, il n'ya en scène d'autres feux que ceux de l'amour ; ainsi deux plaques représentent de manière...
Strona 77 - Je vous remercie d'avoir ouvert à nos enfants, dans cette charmante maison de la Renaissance, une nouvelle école, la plus belle de toutes ! Plus favorisés que l'héroïque Pucelle, qui ne savait ni A ni B, ils apprennent, eux, à lire, écrire et compter : d'excellents maîtres leur prodiguent les bienfaits de l'instruction. Ici, sous la bannière qui fut à la peine avant d'être à l'honneur, ils viendront apprendre comment on aime la France, comment on travaille, comment on se dévoue, comment...
Strona 57 - Madame la dauphine engraisse et est fort bien. M. le dauphin l'aime beaucoup; mais c'est encore un enfant; il lui rend quelquefois la vie un peu dure. Mais avec la raison cela viendra ; elle a de l'esprit et s'en démêlera bien. Le roi lui parle avec amitié, et l'on voit qu'il l'aime autant, et plus peut-être, que ses propres enfants ; du moins lui parle-t-il plus souvent et lui fait-il toujours la bonne mine.
Strona 188 - Lecture est donnée d'une circulaire de M. le Ministre de l'Instruction publique, au sujet de la réunion annuelle des Sociétés savantes qui aura lieu à la Sorbonne, le 20 avril prochain.
Strona 57 - ... partout. Je fais des vœux pour que celles de Hubertsburg soient bientôt commencées et achevées, pour la satisfaction du roi et la commodité de ceux qui ont le bonheur de le suivre, ainsi que pour la conservation des hommes et des bêtes; car jusqu'à présent cela a été halsbrechende Arbeit*).
Strona 20 - ... et, en cas de récidive, des galères pendant trois ans contre les hommes valides et les garçons au-dessus de seize ans, du fouet et du carcan à différents jours de...

Informacje bibliograficzne